Théolis Formations
15 sujets de 91 à 105 (sur un total de 137)
  • Auteur
    Réponses
  • #14113
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Cécile,

    Toutes mes félicitations pour votre étude de cas qui est claire et juste. Vos propositions thérapeutiques sont également adaptées, bravo.

    Je vous souhaite une belle continuation dans votre formation

    Audrey

    #14159
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Catherine,

    A nouveau, votre analyse est juste et votre diagnostic différentiel bien détaillé. Bravo.

    Je vous souhaite une belle soirée

    Audrey

    #14160
    Photo du profil de SANDRINE0674
    SANDRINE0674
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    Mes premières impressions sont que la situation est grave et urgente. Ce jeune homme est prêt à recommencer son geste et il faudrait envisager une hospitalisation au plus vite.

    Q.1 Le motif de consultation de Mr X est qu’il a eu une altercation avec son voisin jusqu’à vouloir le tuer et que son état est jugé inquiétant par sa mère.

    Q.2 Symptômes : agressif jusqu’à vouloir donner la mort à quelqu’un, colérique et incontrôlable.

    Q.3 Ses besoins: l’écouter, et tenter de le convaincre que pour calmer son mal-être et son agressivité il faudrait envisager la prise de neuroleptiques.

    Q.4 Sa pathologie est celle de la paranoîa car il est persuadé que son voisin l’espionne et qu’il complote contre lui, que les gens organisent des repas où leur seule préoccupation est de se moquer de lui, qu’ils le regardent bizarrement…etc.

    Q.5 Le traitement : Hospitalisation, prise de neuroleptiques, suivi psychologique

    Q.6 Les questions à poser à sa mère : Comment sont les relations entre le père et le fils ?

    Sa relation à elle avec lui?

    Comment était-il enfant ?

    Va t’il à l’école ? Travaille t’il ? Comment cela se passe ?

    Comment se passent les relations avec ses amis ?

    Fume t’il du cannabis ou prend t’il d’autres choses ?

    A t’il déjà suivi une thérapie médicamenteuse ou autre ?

    A t’il déjà eu une petite amie ?

    Envisage t’il un avenir professionnel ?

     

    #14178
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Sandrine,

    Votre diagnostic est juste et vos propositions thérapeutiques adaptées. Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Audrey

    #14261
    Photo du profil de Stéphanie MARIE
    Stéphanie MARIE
    Étudiant(e)

    Bonsoir Audrey,

    En première lecture de cette situation, je remarque qu’il y a deux personnes en souffrance. La maman qui a peur pour et/ou de son fils. Le jeune homme qui souffre d’un délire de persécution. Il a besoin d’une prise en charge rapide afin le protéger de lui même et de protéger les autres. La maman aura aussi besoin d’être accompagnée dans cette épreuve afin qu’elle puisse comprendre et aider son fils.

    1° Le motif de consultation:

    Monsieur X est accompagné pas sa maman car il a une violent altercation avec un voisin, alors que ce voisin est sympathique selon la maman. De plus la maman trouve que le comportement de son fils a changé ces derniers temps.

    2° Les symptômes

    Monsieur X se sent épier par son voisin, il est persuadé qu’il complote contre lui. Il se sent en danger, persécuté.

    3°Les besoins

    Devant l’urgence de la situation il faut que Monsieur X soit hospitalisé, afin qu’un traitement lui soit proposé. Il a également besoin que l’on écoute pour qu’il sorte de son délire de persécution.

    4°Hypothèse

    Mon hypothèse est que Monsieur X souffre de paranoïa avec délire d’interprétation, car il se sent incompris et est persuadé que son voisin le persécute. De plus son comportement a changé, il est devenu très agressif alors qu’il est d’un naturel plutôt calme.

    5°Propositions

    Dans un premier temps je proposerai à Monsieur X une hospitalisation afin qu’un traitement sous neuroleptique lui soit administré. Par la suite je lui conseillerai de suivre une thérapie.

    Je conseillerai également à la maman de bien veiller à ce que son fils prenne son traitement.

    6°Questions

    Depuis combien de temps elle a observé les changement de son fils? Comment cela c’est manifesté?

    Comment cela se passe à la maison ?

    Comment vit elle la situation? Aimerait elle être accompagnée?

     

    Merci.

     

    #14269
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Stéphanie,

    Votre analyse est juste, tout comme vos propositions thérapeutiques. Je vous félicite également pour votre regard bienveillant.

    Je vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Audrey

    #14277
    Photo du profil de Victor Boyer
    Victor Boyer
    Étudiant(e)

    Bonsoir,

    Nous rencontrons M.X, accompagné de sa mère, qui consulte suite à une violente altercation avec une arme contre son voisin. M.X semble avoir un problème de gestion de l’impulsivité, de la colère incontrôlable et une sensation de persécution permanente. Sa mère est également très inquiète du comportement de son fils qui a changé subitement.

    Question 1 :

    M.X consulte suite a une altercation avec une arme (couteau) contre son voisin, concernant des propos tenu par le voisin de M.X auquel celui-ci aurait très mal réagit.

    Question 2 :

    Les symptômes de M.X sont une agressivité, une colère incontrôlable et un délire de persécution.

    Question 3 :

    M.X a besoin de reprendre le contrôle de lui même et de son environnement, aussi bien familiale avec sa mère que sociale avec ses voisins.

    Question 4 :

    M. X pourrait souffrir de type de pathologie : d’une paranoïa, par son délire de persécution organisé sous la forme d’un délire d’interprétation de la réalité; Mais également d’une bouffé délirante aigu touchant des sujets jeunes par son agressivité et son sentiment de persécution soudain.

    Question 5 :

    Au vue du caractère urgent de la situation et des pathologies du sujet, je proposerais une hospitalisation et la prise de neuroleptique dans un milieu hospitalier afin que des tests neurologiques soient effectués notamment pour la pathologie des bouffées délirantes pouvant être causé par une tumeur ou des toxines. Je proposerais également à la mère un suivi en psychothérapie afin de l’accompagner dans la situation et la compréhension de la maladie de son enfant. Je pense qu’il est important de soutenir également sa mère dans la compréhension psychique de son fils.

    Question 6 :

    Je pourrais poser la question de la prise éventuelle de drogue ou autre toxine pouvant expliquer son changement soudain de comportement. Comment était son fils dans son enfance et quel lié entretien t-il avec son père et sa mère ? Y-a-t-il des antécédents de paranoïa ou d’agressivité injustifié dans leurs familles ? Quand a-t-il changé de comportement, un évènement en particulier ? Comment avez-vous gérez les crises de colère de votre fils durant ces derniers mois ? Comment voudriez vous que votre relation évolue avec la prise en charges de votre fils ?

    #14279
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Victor,

    Votre analyse est précise et juste. Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Passez une belle journée

    Audrey

    #14378
    Photo du profil de Emilie Papin
    Emilie Papin
    Étudiant(e)

    1) Motif :

    Suite d’événements et de comportements de la part de M X suscitant de l’inquiétude chez la mère de celui-ci.

    2) Symptômes :

    Comportements jugés inquiétants : « agressif, colérique et même incontrôlable. »

    3)( Il accepte après un certain temps, d’expliquer comment il a vécu l’altercation avec le voisin.)

    -Besoin d’être mis en confiance ,d’ être entendu et écouter dans un premier temps.

    4) M X semble présenter un déséquilibre psychique ( modification de la personnalité au vu des propos relatés par la mère) , une forme de Psychose avec une approche de notion de délire d’interprétation  sur fond du thème de la persécution semblable à une Paranoïa.

    Le fait que le passage à l’acte aurait pu être dramatique , ferait également penser à une personnalité dite schizoïde .Cependant , la Psychose semble entraîner une modification de la personnalité de M X Dont on peut y retrouver au 2 formes d’ automatismes chez le sujet avec des hallucinations , et idées délirantes .(Psychose Hallucinatoire )?

    5) afin de poser le bon diagnostic , je pense qu’ un suivi psychologique s’ envisage progressivement afin de mettre en confiance M X et d’ adapter un traitement en fonction de sa pathologie . Une hospitalisation est sans doute nécessaire dans cet accompagnement au vu de la violence du fait relaté.

    proposition de thérapie familiale et ou de suivi pour la mère aussi

    6) les questions à la mère seraient à poser en dehors de la présence de M X .

    Avez vous connaissance de vos antécédents familiaux ?

    Demandez des souvenirs liés à l’ enfance et adolescence de M x concernant ses relations sociales

    Peut- être a t il été racketté , victime de violence physique et ou verbale et n’ avoir jamais rien dit ?

     

    #14382
    Photo du profil de Emilie Papin
    Emilie Papin
    Étudiant(e)

    1) Motif :

    Suite d’événements et de comportements de la part de M X suscitant de l’inquiétude chez la mère de

    celui-ci.

    2) Symptômes :

    Comportements jugés inquiétants : « agressif, colérique et même incontrôlable. »

    3)( Il accepte après un certain temps, d’expliquer comment il a vécu l’altercation avec le voisin.)

    -Besoin d’être mis en confiance ,d’ être entendu et écouter dans un premier temps.

    4) M X semble présenter un déséquilibre psychique ( modification de la personnalité au vu des

    propos relatés par la mère) , une forme de Psychose avec une approche de notion de délire

    d’interprétation sur fond du thème de la persécution semblable à une Paranoïa.

    Le fait que le passage à l’acte aurait pu être dramatique , ferait également penser à une personnalité

    dite schizoïde .Cependant , la Psychose semble entraîner une modification de la personnalité de M

    X Dont on peut y retrouver au 2 formes d’ automatismes chez le sujet avec des hallucinations , et

    idées délirantes .(Psychose Hallucinatoire )?

    5) afin de poser le bon diagnostic , je pense qu’ un suivi psychologique s’ envisage progressivement

    afin de mettre en confiance M X et d’ adapter un traitement en fonction de sa pathologie . Une

    hospitalisation est sans doute nécessaire dans cet accompagnement au vu de la violence du fait

    relaté.

    proposition de thérapie familiale et ou de suivi pour la mère aussi

    6) les questions à la mère seraient à poser en dehors de la présence de M X .

    Avez vous connaissance de vos antécédents familiaux ?

    Demandez des souvenirs liés à l’ enfance et adolescence de M x concernant ses relations sociales

    Peut- être a t il été racketté , victime de violence physique et ou verbale et n’ avoir jamais rien dit ?

    #14394
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Emilie,

    Votre diagnostic est juste et les propositions thérapeutiques intéressantes. Je vous félicite.

    Je vous souhaite une belle journée.

    Audrey

    #14398
    Photo du profil de Emilie Papin
    Emilie Papin
    Étudiant(e)

    Bonjour ,

    les études de cas sont très intéressantes et formateur pour la suite du parcours de formation .

    Serait ce possible d’ en avoir d’ autres ?

    merci de votre réponse

    #14435
    Photo du profil de Laurence mazimann
    Laurence mazimann
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    Ma première impression est que c’est la mère de Mr X  qui l’amène en  consultation (elle se dit inquiète et dit même avoir peur ) et pour cause Mr X  eu un changement de comportements qui l’on conduit à une altercation grave envers son voisin .

    Motifs de consultations : Mr X est devenu colérique , agressif, est très renfermé. Il évite les regards (fuyant) se sent persécuté, seul et incompris .

    Mr X a besoin de sortir de ce délire psychotique, d’apaiser ses angoisses et de se reconnecter à la réalité.

    Mr X souffre de paranoïa sous la forme de délire d’interprétation, mais cela pourrait être aussi des bouffées délirantes aiguës en vue de son jeune âge et de son changement de comportement soudain .

    Je propose pour accompagner Mr X une hospitalisation en urgence au vue des circonstances afin de le protéger et de protéger autrui avec prise de neuroleptiques. Il faut également un suivie psychologique ainsi qu’une grande vigilance concernant la prise du traitement par rapport au caractère méfiant du sujet. Je pense que la prise en charge rapide aura également un effet rassurant pour la mère que l’on sent très inquiète .

    Questions:

    Il y a quelques mois que c’est-il passer ? Et comment cela à commencer ?

    Avez-vous essayer de parler avec lui avant cette événement ? Si oui que vous a-t-il dit ? Et à ce moment là comment est-il ?

    Votre fils a-t-il déjà était examiner par un médecin ?

    Est-il possible qu’il y est une prise de toxique ?

    A-t-il vécu un traumatisme ? (car dans la paranoïa , il y a souvent un persécuteur )

     

    Merci. bonne journée

    #14449
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Laurence,

    A nouveau, votre analyse est juste et vos propositions thérapeutiques adaptées au tableau clinique du patient. Je vous félicite.

    Je vous souhaite une belle journée.

    Audrey

    #14451
    Photo du profil de Perrine Alliod
    Perrine Alliod
    Étudiant(e)

     

    M X vient en consultation semble t’il à la demande de sa mère inquiète (A confirmer lors du questionnement) suite à une altercation très violente entre son fils et le voisin de 21 ans.

    M X est décrit comme calme et discret est devenu soudainement, colérique, agressif, incontrôlable. Il semble se sentir persécuté, espionné et pense être l’objet d’un complot des voisins et avoir des intentions de meurtre. Il serait possible qu’il souffre de paranoïa. On peut imaginer qu’il pourrait s’agir de bouffées délirantes.

    Il me semble important de mettre en place un espace sécuritaire lors de ce type de consultation.  Mettre en place cette sécurité également pour le jeune homme, sa famille.

    Concernant ce type d’accompagnement, j’orienterai directement la personne vers un accompagnement psychologique voir une prise en charge psychiatrique pour un diagnostic et une prescription médicamenteuse type neuroleptique avec possibilité d’ hospitalisation si nécessaire.

    Questions annexes :

    Il y a-t-il des antécédents familiaux ?

    Quand avez-vous remarqué un changement de comportement chez votre fils?

    Y a t-il eu un événement douloureux dans votre vie familiale ? Personnel

    Y a-t-il eu une prise de drogues ou autres substances pouvant alterer la perception de la réalité.

    Il serait intéressant de rassurer le jeune homme si necessaire sur le bénéfice d’une orientation chez un autre praticien ?


    En parallèle, je proposerais peut-être à la mère de lui ouvrir mon écoute si elle en ressent le besoin à un moment donné afin de l’accompagner dans cette période.

15 sujets de 91 à 105 (sur un total de 137)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®