Théolis Formations
15 sujets de 151 à 165 (sur un total de 169)
  • Auteur
    Réponses
  • #15702
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Véronique,

    A nouveau votre diagnostic est juste et vos propositions thérapeutiques adaptées. Bravo.

    Je vous souhaite une belle fin de journée.

    Audrey

    #15731
    Photo du profil de isabelle culot
    isabelle culot
    Étudiant(e)

    Ma première impression est l’urgence et la gravité de la situation que la Mère malgré une peur exprimé n’a pas l’air de réaliser.

    1) le motif de consultation de Monsieur X est l’inquiétude de sa mère par rapport au changement de comportement de son fils qu’elle ne reconnait plus suite à une altercation qu’il a eut avec un voisin qu’il a voulu tuer avec un couteau.

    2) les symptômes de Monsieur X sont: agressivité, colère, perte de contrôle, renfermement, et pensée de persécution

    3) les besoins de Monsieur X: est de sortir de son délire de persécution et d’être mis en sécurité pour son entourage

    4) mes hypothèses de diagnostics sont: une psychoses paranoïaque expliqué par son délire de persécution de son voisin, et je poserai peut être un diagnostic sur un état de psychose aigües tel que les  bouffées délirantes aigües qui pourrait s’expliquer par la jeunesse du patient et la survenue brutale des symptômes, la coupure de la réalité dans je n’ai pas le choix de le tuer;

    5) en traitement :

    je demanderai une hospitalisation d’urgence la mise en place de neuroleptique et un suivi psychothérapeutique

    6) les questions a posées à la mère pourrait être :

    pour la survenue brutal du comportements s’il a eu des examens types scanner  ou irm pour écarter les pistes d’atteintes organiques, tumeur ou autres?

    si son fils a déjà été persécuté ou elle même? ( pour expliquer l’extériorisation du délire)

    est ce que son fils prend ou à déjà pris des substances drogues etc?

    s’il y a des antécédents familiaux?

    #15737
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    A nouveau, votre diagnostic est juste ainsi que vos propositions thérapeutiques. Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Audrey

    #15797
    Photo du profil de Muriel Dubreuilh
    Muriel Dubreuilh
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    Voici mes réponses pour le cas n°2:

    1. M. X consulte à cause d’un changement de comportement, suite à une altercation.

    2. Il est devenu agressif et colérique, voire incontrôlable. Sa mère qui l’accompagne ne reconnait plus son fils. Il se sent persécuté, espionné. Il pense que les autres lui veulent du mal.

    3. Il a besoin de sortir du délire dans lequel il se trouve. Pour sa sécurité et celle des autres, une hospitalisation est préconisée. Sa personnalité et son jugement étant altérés, une prise en charge est nécessaire.

    4. M. X souffre de délire de persécution (il pense qu’un complot se monte contre lui, son voisin en l’occurrence). Il est paranoïaque (il pense qu’on lui veut du mal, qu’on se moque de lui, etc…). Il ne fait la différence entre sa pensée et celle des autres. Au vu de la jeunesse du patient et de la soudaineté des symptômes, on peut penser à des bouffées délirantes aigues.

    5. Face à la dangerosité du jeune homme, une hospitalisation s’impose ainsi qu’un suivi psychologique et la prescription de neuroleptiques.

    6. Les questions qui me viennent à l’esprit

    * Y-a-il des antécédents familiaux de paranoïa?

    * Combien d’incidents de ce genre se sont-ils produits ?Avec d’autres personnes? Depuis quand?

    *Des examens médicaux sont-ils prévus? Lui est-il arrivé de prendre des substances toxiques?

    * Comment se sent-il? Que ressent-il face à ces incidents?

    Merci et bonne journée

    Muriel

     

     

    #15907
    Photo du profil de Adeline Mathieu
    Adeline Mathieu
    Étudiant(e)

    bonjour,

    voici mon étude de cas :

    Monsieur X consulte car sa mère est inquiète de son comportement notamment avec un voisin. Monsieur X avait l’intention de tuer son voisin avec couteau car il pense que ce dernier l’espionne et se moque de lui, qu’il est victime d’un complot contre lui.

    Monsieur X est très renfermé, il baisse les yeux lorsqu’il parle, il a une posture d’une personne qui se sent persécutée.

    Il a besoin d’être écouté et compris dans son mal être afin de créer un lien de confiance avec le thérapeute. Il aurait besoin d’être apaisé face à ces peurs de persécution.

    L’hypothèse que j’émets une pathologie de la personnalité marquée par un délire ordonné et cohérent qui semble exprimer une paranoïa.

    Pour la protection de monsieur et de son entourage, je  proposerais une hospitalisation car Monsieur parle clairement d’un passage à l’acte, de tuer des personnes. Monsieur a besoin d’être pris en charge rapidement et qu’un traitement neuroleptique soit mise en place.

    Il serait intéressant de creuser un peu l’histoire de cette famille pour comprendre ce qui a provoqué ce sentiment de persécution aussi fortement.

    Questions pour Madame X :

    Pourriez-vous essayer de vous souvenir depuis quand votre fils a changé de comportement ? Y’a t’il eut un évènement particulier qui pourrait expliquer ce changement ? Avez-vous souvenir depuis quand votre fils à ce comportement ?

    Y’a t’il eut d’autres épisodes de ce genre avant celui-ci ? Quels sont vos rapports avec votre fils ?  Et avec son père ?

    Y a-t-il eut des conflits par le passé ? Votre fils a t-il des amis ? Avez-vous connaissance d’une déception ?

    Vous sentez-vous en danger ?

    Adeline

    #15912
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Votre analyse est à nouveau juste et vos propositions adaptées à la problématique du patient. Je vous félicite et vous souhaite un beau week-end.

    Audrey

    #15998
    Photo du profil de Delphine TRUONG
    Delphine TRUONG
    Étudiant(e)

    La mère de Monsieur X s’exprime et raconte les faits pour son fils, il semblerait que la consultation soit plus pour palier à ses inquiétudes que pour son fils étant donné qu’elle exprime en premier sa vision du problème, et qu’il faille un temps à Monsieur X pour finalement raconter comment lui vit la situation. 

    Le motif de la consultation est le comportement dangereux de Monsieur X envers son entourage. Il présente des symptômes propres à la paranoïa: il a un comportement défensif, un jugement faux où il se donne un rôle important (les autres organisent des repas dans le seul but de se moquer de moi), il se sent rabaissé et réagit par de l’agressivité et de la colère incontrôlée. 

    Je propose de rediriger Monsieur X vers des spécialistes qui le prendront en charge pour un suivi psychologique avec hospitalisation et éventuellement neuroleptiques. Dans tous les cas, je ne peux pas prendre en charge Monsieur X, il présente une pathologie qui va au-delà de mon champ d’action. 

    -A quel moment ont commencé les changements de trait de personnalité de Monsieur X?

    -Quelle enfance a t-il eu? 

    -En quoi Monsieur X était “trop” calme? 

    -Il y a t-il eu d’autres épisodes d’excès de colère et d’agressivité? 

    -Comment les parents ont-ils réagit face à cela?

    -Il y a t-il d’autres personnes dans la famille présentant des symptômes du même type? 

    -Qui a été à l’origine de cette consultation? Monsieur X est-il volontaire? A t-il conscience de son problème? 

    -Monsieur X exprime t-il ses pensées ou garde t-il tout pour lui?

    #16005
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Delphine,

    Votre diagnostic est juste, tout comme votre posture thérapeutique. Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Passez une belle fin de journée

    Audrey

    #16006
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Delphine,

    Votre diagnostic est juste, tout comme votre posture thérapeutique. Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Passez une belle fin de journée

    Audrey

    #16121
    Photo du profil de Amandine Mauger
    Amandine Mauger
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    Voici mes réponses.

    Réponse question 1 :

    Le motif de consultation de M. X est une altercation grave entre lui et son voisin âgé de 21 ans, faisant suite à d’autres événements et comportements de sa part depuis quelques mois jugés inquiétants par sa mère. Cette dispute avec son voisin a été l’élément déclencheur de la consultation, précisément car celle-ci a failli tourner au drame. En effet, suite à cette dispute, son fils est allé chercher un couteau dans la cuisine pour tuer son voisin. La mère précise que c’est l’intervention d’un autre voisin qui a permis d’éviter le drame.

    Réponse question 2 :

    Les symptômes présentés par M. X sont les suivants :

    – délire de persécution (M. X est persuadé que son voisin lui veut du mal. Le patient indique que cela fait des mois que son voisin le cherche, qu’il sait ce qu’il pense, et qu’il le voit faire derrière sa fenêtre, l’espionnant et se moquant de lui, parlant de lui et montant un complot contre lui avec les autres voisins. M. X précise qu’il sait qu’il se trame des choses et que les gens le regardent bizarrement, et ont pour unique préoccupation de se moquer de lui).

    – troubles de l’humeur (d’après l’observation de son comportement en consultation)

    Réponse question 3 :

    M. X est en grande souffrance psychologique, même s’il n’en a probablement pas conscience. Par ailleurs, le cas de M. X peut représenter un danger pour autrui, le besoin de prise en charge est donc urgent, autant pour les autres que pour lui même.

    Sa mère qui l’accompagne et qui est probablement à l’origine de la consultation est en grand désarroi face à cette situation, et en souffre aussi beaucoup. Elle se sent désemparée face à la situation qu’elle ne comprend pas. Elle dit ne plus reconnaître son propre fils, le décrivant comme auparavant quelqu’un de discret et de très calme.

    Elle pourra jouer un rôle important par la suite dans l’accompagnement de son fils, une fois la situation comprise de sa part.

    Réponse question 4 :

    M. X souffre d’un délire de persécution, ce qui correspond à une psychose, maladie mentale entraînant une modification profonde et durable de l’identité et de la personnalité avec transformation radicale du rapport du sujet à la réalité.

    Aussi, le délire de persécution dont souffre M. X pourrait correspondre à 2 types de pathologies : la paranoïa ou les bouffées délirantes aiguës.

    Dans le cas des bouffées délirantes aiguës, l’éclosion du délire est soudaine et transitoire et cette psychose touche les personnes jeunes. M. X a 19 ans et son comportement a changé depuis plusieurs mois, par conséquent, je privilégierai ce diagnostic. Par ailleurs, M. X semble présenter des troubles de l’humeur, ce qui porte également à privilégier ce diagnostic.

    Réponse question 5 :

    Il convient d’abord de déterminer à quelle pathologie correspond le délire de persécution dont souffre M. X, en commençant notamment par rechercher une éventuelle cause somatique (tumeurs) ou bien une prise de toxiques, qui peuvent être à l’origine des bouffées délirantes aiguës.

    Qu’il s’agisse de paranoïa ou de bouffées délirantes aiguës, le traitement indiqué serait la prise de neuroleptiques et/ou hospitalisation (+ suivi psychologique en cas de paranoïa).

    Réponse question 6 :

    La mère de M. X indique ne plus reconnaître son propre fils, caractérisé auparavant comme quelqu’un de calme et discret. Elle indique que le comportement de son fils a changé depuis plusieurs mois, par conséquent, aurait-elle connaissance d’un événement particulier survenu à cette période (notamment recherche de cause somatique (tumeurs) ou prise de toxiques pouvant être à l’origine des bouffées délirantes aiguës) ?

    La mère de M. X pourrait-elle en dire plus concernant les autres événements et comportements de la part de son fils au cours de ces 3 derniers mois ? Ces comportements concernaient-ils la même personne (le voisin) ou bien d’autres personnes ? De la même façon, il conviendrait d’interroger la mère du patient au sujet du comportement de son fils vis à vis d’elle même. S’il s’agit de délire systématisé de persécution avec une relation à l’autre de type psychotique, ont pourrait alors plutôt conclure à une paranoïa (projection psychotique).

    Bien cordialement,

    Amandine

    #16127
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Amandine,

    Votre analyse est bien détaillée et juste. Bravo pour l’explication de votre diagnostic. Vos propositions thérapeutiques sont également adaptées à la problématique du patient. Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Audrey

    #16161
    Photo du profil de BANY57
    BANY57
    Étudiant(e)

    Question1: M.X a tenté de tuer son voisin à l’aide d’un couteau de cuisine.

    Question2:Colère,agressivité et impulsivité.

    Question3:Guérir de son trouble et faire la paix avec le voisinage.

    Question4:Délire paranoïaque de persécution :M.X est convaincu à tort que l’on se moque de lui (complot) et il adhère complètement à cette fausse croyance.

    Question5:Devant la gravité de la situation, il est fortement recommandé de conseiller à la mère de M.X d’amener son fils aux urgences psychiatriques pour but de prise en charge immédiate et mise en place d’un traitement neuroleptique adapté.

    Question6:Depuis quand M.X a ce genre de comportements et quel évènement de vie  a pu provoqué l’apparition de cette maladie psychiatrique.

    Une psychothérapie analytique et de soutien.

    #16168
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour,

    A nouveau votre diagnostic est juste et vos propositions adaptées à la problématique du patient. Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Audrey

    #16175
    Photo du profil de Laure Tauzin
    Laure Tauzin
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    1er ressentie : Face à Mr X, je sens corporellement un état de méfiance, de vigilance.

    Question 1 : Mr X consulte suite à des comportements d’agressivité envers autrui.

    Question 2 : Les symptômes présentés par Mr X sont : agressivité, colère incontrôlable, sentiment de délire de persécution avec sentiment d’incompréhension par son entourage.

    Il manifeste également des comportements de retrait social, sans contacts visuels lors de ce premier échange.

    Question 3 : Mr X a besoin d’être plus apaisé.

    Question 4 : Au vu des éléments ramené par sa mère et par Mr X lui-même, je fais l’hypothèse d’une psychose de type paranoïa avec délire interprétatif, de type persécution.

    Sa mère note un changement de personnalité chez son fils et dit ne plus le reconnaître : passage de discret, calme à agressif, colérique et incontrôlable.
    Mr X semble ne pas avoir la capacité de prendre du recul. Il est persuadé de savoir ce que les autres pense et qu’il y aurait un complot contre lui : « je sais ce qu’il pense, je le vois faire derrière sa fenêtre, il se moque de moi. […] Il se monte un complot contre moi ».

    Question 5 : Une hospitalisation de me paraît nécessaire au vu du « passage à l’acte », avec une prise médicamenteuse (neuroleptique). Suite à celle-ci, un suivi psychologique et psychiatrique, en libéral, pourra être mis en place.

    Question 6 : Il serait intéressant de poser les questions suivantes à la mère de Mr X :

    Depuis quand Mr X présente-t-il ce type de comportements ? (est-ce suite à un évènement ou à un prise de psychotropes ?)

    Y-a-t-il eu d’autres évènements où Mr X a présenté de l’agressivité ?

    Était-ce toujours en lien avec le voisinage ?

    Comment est-il dans les échanges familiaux ? (avec des frères et sœurs, la mère ou le père …)

    A-t-il tendance à rester enfermé à la maison ?

    Passez une douce journée.
    Laure

    #16186
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonsoir Laure,

    A nouveau, votre analyse est juste et vos propositions complètement adaptées à la problématique du patient. Bravo pour la bienveillance qui ressort à chaque fois. Je vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Audrey

15 sujets de 151 à 165 (sur un total de 169)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®