Théolis Formations
15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 45)
  • Auteur
    Réponses
  • #13419
    Photo du profil de christelle very
    christelle very
    Étudiant(e)

    Etude de cas 1

    Bonjour à tous et meilleurs vœux

    1) Mme A vient en consultation pour être aidée suite à la perte de son emploi à cause de symptômes invalidants dans sa vie quotidienne. Cette perte d’emploi a engendré une dépression en plus de ces symptômes déjà existant ainsi que des problèmes relationnels avec son mari et ses filles.

    2) Les symptômes de Mme A sont :

    – Des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) tel que les besoins incessants de vérification, et les rituels dont le lavage de main intempestif. En effet, on voit bien dans la description que les actes compulsifs sont générés par des obsessions et qu’il faut un ensemble de rituels pour que ça ne débouche pas sur une angoisse (pensée magique).

    – Une dépression qui entraîne des troubles du sommeil et de l’alimentation (comportement boulimique)

    3) Concernant ses besoins, je ne peux pas dire ce qu’elle souhaite vu que ce n’est pas précisé dans l’étude de cas et que dans le cadre d’un accompagnement comme son nom l’indique on est là pour accompagner la personne et donc l’amener vers la direction qu’elle aura choisie, il faudrait parler directement avec elle pour définir ce qu’elle souhaite et ce que l’on peut mettre en œuvre pour y arriver. Cependant, on peut supposer qu’elle aimerait retrouver une vie plus sereine avec moins voire plus du tout de symptômes invalidants et surtout de l’angoisse de la mort qui la pousse à agir de cette manière par le biais du mécanisme de déplacement, qu’elle puisse faire le deuil de son père si ce n’est pas déjà fait et travailler sur sa mort car le début de ses symptômes remontent à ce moment là, qu’elle puisse retisser des liens solides avec ses filles et son mari et qu’il y ait moins de conflits en lien avec ses problèmes de santé, qu’elle puisse lâcher prise pour ne plus être dans le contrôle ce qui agira sur les toc, qu’elle déculpabilise, et qu’elle reprenne confiance en elle.

    4) Le diagnostic psychopathologique de Mme A est une névrose obsessionnelle caractérisée par les TOC. Dès son enfance, elle a dû endosser les responsabilités d’un adulte alors que ce n’était qu’une enfant ce qui a créé un gros poids sur ses épaules, avec beaucoup de pression ce qui est propice au développement d’une névrose obsessionnelle. De plus, l’éducation stricte ne laissait pas de place au lâcher prise d’où la notion de contrôle trop important. L’élément déclencheur a été la mort de son père le seuil de vulnérabilité a été franchi et du coup les toc sont arrivés. Cependant, la mort de son père n’est pas la cause des toc c’est l’accumulation de choses qu’elle a vécu qui ressortent de cette manière là, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, elle n’est plus capable de faire face aux problèmes le seuil de vulnérabilité a été dépassé. Vu que sa maman a eu beaucoup d’épisodes dépressifs, on peut supposer aussi que son père était un pilier sur lequel elle pouvait compter et qu’en le perdant tout s’est écroulé d’un coup. Suite à la perte d’emploi, elle fait une dépression dont les symptômes sont les troubles du sommeil et de l’alimentation à voir si elle est juste passagère car après ce qu’elle vient de vivre toute personne peut faire une dépression sans pour autant qu’elle en devienne pathologique.

    5) – Dans un premier temps, je lui conseillerais d’aller voir son médecin traitant si ce n’est pas déjà fait car lui seul est à même de la mettre sous traitement, s’il estime que cela est nécessaire.

    – Ensuite, je lui proposerais de faire une psychothérapie afin de travailler sur l’angoisse liée à la mort, le deuil, l’abandon, la confiance en elle ainsi que l’estime d’elle-même, sur la manière de désamorcer les conflits, sur la notion de changement, sur les toc, le lâcher prise, et la déculpabilisation.

    – Et en complément, plusieurs outils peuvent être utilisés comme l’hypnose Ericksonienne, la thérapie comportementale et cognitive (TCC), l’EFT, la psycho-bio-acupressure (PBA) est une méthode visant à gérer les états émotionnels perturbants et libérer les blocages émotionnels, EMDR, pour cela, il est important d’en parler avec elle pour voir la méthode qui pourra lui correspondre et qui est la plus adapté à son cas.

    – Je lui conseillerais également de faire des exercices de respiration pour relâcher la pression par exemple la cohérence cardiaque, de la méditation, de la marche, du sport ou de la musique si elle aime ça ou toutes autres activités de loisir pouvant lui faire penser à autre chose.

    6) – Sur une journée combien de temps approximatif passez-vous à faire des rituels ?

    – Avant que les troubles apparaissent comment vous sentiez-vous dans votre travail ?

    – Comment vivez-vous vos symptômes invalidants au quotidien ?

    – Comment s’est passé votre relation avec votre père pendant votre enfance et à l’âge adulte ? A-t-il été présent ?

    – Comment s’est passé votre enfance avec vos frères ? Avez-vous de bons rapports avec eux ?

    – Est-ce que les TOC se sont amplifiés à votre perte d’emploi ?

    – Qu’est-ce qui fait que vous avez ce besoin de contrôle permanent ?

    – Est-ce que vous retirez des TOC un bénéfice secondaire ?

    – Comment serait votre vie sans les TOC ?

    Voici mes réponses

    Cordialement

    #13442
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Agnès,

    Bravo, votre analyse est juste et vos propositions adaptées et bienveillantes.

    Je vous souhaite une belle journée

    Audrey

    #13443
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Robin,

    Votre analyse est juste et les précautions que vous prenez pour accompagner la patiente sont toutes à votre honneur. Vous pouvez prendre confiance en vous, votre analyse est teintée d’une belle bienveillance, essentielle à ce métier.

    Félicitations

    Bonne journée

    Audrey

    #13444
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Christelle,

    Votre regard bienveillant sur la patiente est vraiment très appréciable. Votre volonté de travailler en collaboration avec le médecin et les différentes propositions d’accompagnement sont complètement adaptées.

    Je vous félicite

    Je vous souhaite également une belle année

    Audrey

    #13456

    Bonjour à tous

     

    1)

    Madame A, se rend à la consultation suite à une perte d’emploi et en raison de différents symptômes dû à des troubles obsessionnels compulsifs systématiques et contraignants.

    – Des conflits au sein de son couple, le mari lui reprochant sa perte d’emploi, ainsi que des problèmes financier qui en découlent.

    – Relation fusionnelle avec sa mère marqué de conflits et de culpabilités.

    – Relations conflictuelles avec ses filles.

    2)

    La symptomatologie de Mme A est sur trois registre: les obsessions, les actes compulsifs, la pensée magique.

    L’angoisse incontrôlable de la mort est isolée et déplacer sur des angoisses plus contrôlable posée sur différents éléments environnementaux modifiable avec excès on parlera de Troubles obsessionnelles compulsifs. Le caractère compulsif marque l’impossibilitée de se retenir, l’action à pour but une diminution de l’angoisse.

    – Besoin incessant de vérification au sein de sa maison.

    – Devoir s’assouvir d’un ensemble de rituels invalidants (lavage de mains intempestif) au risque d’une angoisse majeure.

    – Un syndrome dépressif avec des troubles du sommeil, dû en parties à des symptômes compulsionnels de rumination mentale et d’idées obsédantes.

    – Troubles de l’alimentation développant des comportements boulimiques, mécanisme mis en place pour contenir ce qui lui échappe « l’angoisse de la mort »(décès du père réactivant la problématique de séparation. A travers le recours aux sensations de ce qui lui échappe « les angoisses ». Le corps est une sorte de rempart identitaire (boulimie, remplir le vide),quand d’autres ressources s’avèrent insuffisantes, en particulier celles issues du monde interne de la psyché.

    3) les besoins de Mme A:

    -de se délivrer de ses multiples symptômes afin de mener une vie bien moins contraignantes, et retrouver une paix intérieur, une harmonie familial, une quiétude et sérénité psychique.

    4)

    Hypothèse sur le diagnostique psychopathologique de Mme A:

    -Mme A souffre de différentes pathologies, on peut déceler une névrose traumatique, des troubles alimentaires ainsi qu’une névrose obsessionnels T.O.C(troubles obsessionnels compulsifs).

    5) divers accompagnements peuvent être soumis à Mme A:

    – Psychothérapie comportement( modification du comportement)

    – Psychothérapie clinique individuel avec participation de la famille pour certaines séances(recherche de la cause)

    -Traitement médicamenteux: anxiolytique, antidépresseur( prescrit par un médecin)

    – Hypnose, EMDR, EFT

    6)

    – Quels était la relation qu’elle entretenait avec chacun de ses parents.

    – Comment a-t-elle vécut l’hospitalisation de sa mère et la charge de responsabilité que cela a impliqué et qu’elle a dû supporter.

    – Qu’attend t’elle de cette consultation.

    – Est-elle prête et motivée pour mettre en place tous les outils afin de ce sortir de ces troubles insupportables.

    – Si le déroulement de notre entretient correspond à ses attentes.

     

    Cordialement, Nathalie G

     

     

    #13916
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Nathalie,

    Bravo pour la qualité de votre analyse qui de surcroit est très claire dans ses explications. Vous décrivez très justement le sens des symptômes de la patiente.

    Je vous félicite et vous souhaite un belle continuation dans votre formation

    Audrey

    #14137
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonsoir Cecile,

    Tout d’abord, je vous prie de m’excuser pour le retard de réponse, il y a eu un souci de visibilité, je n’ai pas vu votre analyse de cas.

    Cette dernière est très bien abordée, votre analyse est juste et vos propositions thérapeutiques adaptées aux besoins de la patiente. Je vous félicite.

    Bonne soirée

    Audrey

    #14271
    Photo du profil de Victor Boyer
    Victor Boyer
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    Mme A. semble être une personne particulièrement anxieuse qui a provoqué une nécessité de faire des « rituels » le matin avant de partir travailler ainsi qu’un trouble obsessionnelle compulsif (le lavage demain). Ces troubles ont fini par engendrer la perte de son travail et un déséquilibre relation avec son mari et ses enfants. Ce déséquilibre de son environnement familiale et professionnel est lié à son angoisse de la mort, elle a perdu son père qu’elle n’a pu sauver, elle semble reporté sa culpabilité sur sa mère avec cette relation fusionnelle.

     

    Question 1 :

    Mme A. consulte pour à un état dépressif avec des troubles du sommeil, de l’alimentation et d’un TOC qui ont mis en péril son environnement familiale et professionnel.

    Question 2 :

    Les symptômes de Mme A. sont : Un trouble du sommeil, un trouble alimentaire (boulimie) une angoisse permanente (Rituel du matin) et un TOC (lavage de main) en lien avec la mort de son père et avec sa notion de la « mort »

    Question 3 :

    Mme A. souhaite retrouver une stabilité émotionnelle et relationnelle avec sa famille en réduisant son angoisse de la mort et ses troubles psychologiques.

    Question 4 :

    Mme A. souffre d’une névrose obsessionnelle compulsive (le lavage de main) et d’une dépression accompagnée de trouble alimentaire et du sommeil. Cet état a été provoqué par la mort de son père, son TOC est probablement un déplacement psychologique de la mort sur toutes les surfaces qu’elle touche est qui sont, pour elle, « sales ». Sa boulimie et son trouble du sommeil également dut au décès de son père, sont un moyen psychologique de contenir son angoisse.

    Question 5 :

    Pour accompagner Mme A. dans sa démarche de guérison, je lui proposerais une psychothérapie d’abord individuelle pour traiter ses pathologies tels que la boulimie, le trouble du sommeil et son angoisse permanente. (éventuellement avec la méthode EFT / hypnose). Je lui proposerais également une psychothérapie familiale pour traiter ses liens conflictuelles avec son mari et ses filles.

    Question 6 :

    Les questions que je pourrais lui poser serait sur le lien avec ses parents avant le décès du père. Comment a-t-elle vécu l’absence de sa mère ? Quelle serait les bénéfices selon elle d’une diminution de ses troubles et son angoisse ? qu’elle relation avait-elle avec son mari avant le décès de son père ?

    #14291
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Victor,

    A nouveau, votre analyse est juste et vos propositions thérapeutiques sont intéressantes, surtout l’idée de proposer en plus une thérapie familiale. Bravo.

    Je vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Passez une belle journée

    Audrey

    #14377
    Photo du profil de Emilie Papin
    Emilie Papin
    Étudiant(e)

    1 ) Quel est le motif de consultation de Me A ?

    Motif :

    Symptômes survenus il y a 12 ans et qui à ce jour ont mis en péril son travail , s’ ensuivent des

    conflits et relations tendues au sein de son couple et vie familiale .

    2 ) Quels sont les symptômes présentés par Me A ?

    Symptômes : ensemble de rituels incessants engendrant un risque d’ angoisse majeure .

    3 ) Quels sont les besoins de Me A ?

    Besoins : (incessant , intempestif)

    -vérification au sein de sa maison

    -lavage de mains

    4 ) Quelles hypothèses faites vous sur le diagnostic de Me A ?

    Hypothèse 1 :

    Il semblerait que Me A présente un conflit psychique inconscient, caractérisé par des symptômes

    relatifs à une Névrose Obsessionnelle car présence de troubles du comportement compulsifs

    (incessant et intempestif) qui engendre un risque d’angoisse majeure.

    Facteur Familiaux :

    – deuil, (décès du père de Me A = Peur intériorisée de la mort de son père et déplacée dans

    l’inconscient)

    -traumatisme infantile ( Épisodes dépressifs de la mère de Me A dans l’ enfance de Me A

    « beaucoup de responsabilités » pour Me A car prise en charge de ses frères à l’age de 8 ans )

    Hypothèse 2 :

    Névrose Traumatique (sous jacente) ??

    -Sentiment de culpabilité , d’impuissance ( mère avec épisodes dépressifs , « les tendres années » de

    Me A passées à élever ses deux frères qu’ elle aurait vécu comme un sentiment d’isolement ?

    5 ) Que proposez-vous à Me A ?

    Je lui propose d’aller identifier la cause de l’angoisse qui provoque ces rituels afin de les

    comprendre et de pouvoir les diminuer progressivement dans le but de la soulager et permettre une

    amélioration au sein de la relation familiale.

    6 ) Quelles questions seraient intéressantes à poser à Me A afin de l’aider à cheminer sur son

    symptôme ?

    -Que vous évoque le mot rituel ?

    -A quoi vous fait penser le mot obligation ?

    -Pourriez vous expliquer le mot sécurité ?

    #14381
    Photo du profil de Emilie Papin
    Emilie Papin
    Étudiant(e)

    1 ) Quel est le motif de consultation de Me A ?

    Motif :

    Symptômes survenus il y a 12 ans et qui à ce jour ont mis en péril son travail , s’ ensuivent des

    conflits et relations tendues au sein de son couple et vie familiale .

    2 ) Quels sont les symptômes présentés par Me A ?

    Symptômes : ensemble de rituels incessants engendrant un risque d’ angoisse majeure .

    3 ) Quels sont les besoins de Me A ?

    Besoins : (incessant , intempestif)

    -vérification au sein de sa maison

    -lavage de mains

    4 ) Quelles hypothèses faites vous sur le diagnostic de Me A ?

    Hypothèse 1 :

    Il semblerait que Me A présente un conflit psychique inconscient, caractérisé par des symptômes

    relatifs à une Névrose Obsessionnelle car présence de troubles du comportement compulsifs

    (incessant et intempestif) qui engendre un risque d’angoisse majeure.

    Facteur Familiaux :

    – deuil, (décès du père de Me A = Peur intériorisée de la mort de son père et déplacée dans

    l’inconscient)

    -traumatisme infantile ( Épisodes dépressifs de la mère de Me A dans l’ enfance de Me A

    « beaucoup de responsabilités » pour Me A car prise en charge de ses frères à l’age de 8 ans )

    Hypothèse 2 :

    Névrose Traumatique (sous jacente) ??

    -Sentiment de culpabilité , d’impuissance ( mère avec épisodes dépressifs , « les tendres années » de

    Me A passées à élever ses deux frères qu’ elle aurait vécu comme un sentiment d’isolement ?

    5 ) Que proposez-vous à Me A ?

    Je lui propose d’aller identifier la cause de l’angoisse qui provoque ces rituels afin de les

    comprendre et de pouvoir les diminuer progressivement dans le but de la soulager et permettre une

    amélioration au sein de la relation familiale.

    6 ) Quelles questions seraient intéressantes à poser à Me A afin de l’aider à cheminer sur son

    symptôme ?

    -Que vous évoque le mot rituel ?

    -A quoi vous fait penser le mot obligation ?

    -Pourriez vous expliquer le mot sécurité ?

    #14395
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Emilie,

    Vous avez fait un bon diagnostic. En complément de l’accompagnement thérapeutique, nous pouvons envisager des techniques comportementales supplémentaires pour gérer rapidement les symptômes invalidants, comme l’hypnose ou l emdr.

    Je vous souhaite une belle continuation dans votre formation

    Audrey

     

    #14396
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Emilie,

    Vous avez fait un bon diagnostic. En complément de l’accompagnement thérapeutique, nous pouvons envisager des techniques comportementales supplémentaires pour gérer rapidement les symptômes invalidants, comme l’hypnose ou l emdr.

    Je vous souhaite une belle continuation dans votre formation

    Audrey

     

    #14740
    Photo du profil de Aurélie Caraby
    Aurélie Caraby
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    – perte d’emploi due au retard quotidien

    – incapacité à exercer correctement son métier

    – syndrome dépressif majeur avec des troubles du sommeil et de l’alimentation (boulimie)

    – conflits au sein du couple suite à la perte d’emploi et aux difficultés financières qui en découlent

    – besoins incessants de vérification (rituels obsessionnels) risque d’angoisse majeure

    – lavage des mains intempestif

    – décès du père (les symptômes sont apparus à ce moment)

    – colère enfouie (je pense) vis à vis de son père ( ne se sent pas responsable de ce décès, mais il a fallu qu’elle (Mme A) prenne la place du père décédé et de la mère dépressive)  responsabilités +++ auprès de ses 2 petits frères âgés de 5 et 3 ans.

    – à l’heure d’aujourd’hui, elle s’occupe de sa mère tous les jours (relation marquée de conflits et de culpabilité)

    – relations tendues avec ses 2 filles ( lassitude de leur part de tous ces rituels incessants et destructeurs)

     

    QUESTION 1 :

    Le motif de la consultation de Mme A est : symptômes qui ont en péril son travail.

    QUESTION 2 :

    Les symptômes présentés par Mme A sont : troubles du sommeil, de l’alimentation (boulimie), TOC (rituels)

    QUESTION 3 :

    Les besoins de Mme A : vérification au sein de la maison, rituel lavage des mains intempestif.

    QUESTION 4 :

    Les hypothèses sur le diagnostic psychopathologique de Mme A sont :

    Elle souffre de TOC, lavage des mains et besoins incessant de vérifier la maison (névroses obsessionnelles) angoisse majeure si elle ne le fait pas (phobie)

    Elle souffre également de troubles alimentaires (boulimie)

     

    QUESTION 5 :

    Je lui proposerai pour l’accompagner soit une psychothérapie comportementale ou sismothérapie et en complément si besoin de l’hypnose ou EMDR ou EFT.

    QUESTION 6 :

    Voici les questions que je lui poserai en plus :

    – vous sentez vous coupable du décès de votre père ? De la dépression de votre mère ?

    – quels sentiments avez-vous face aux responsabilités qui vous ont été imposées ? Et que vous vous imposez aujourd’hui ?

     

    Merci beaucoup

    Aurélie

    #14751
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonsoir Aurélie,

    A nouveau, votre analyse est juste et vos propositions intéressantes.

    Je vous souhaite une belle soirée.

    Audrey

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 45)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®