Théolis Formations
9 sujets de 226 à 234 (sur un total de 234)
  • Auteur
    Réponses
  • #17651
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Coline,

    Votre diagnostic est juste et vos propositions d’accompagnement sont adaptées à la problématique de la patiente. Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Audrey

    #17710
    Photo du profil de Theolis Formations
    Theolis Formations
    Équipe Théolis

    Étude de cas de Lucie :

    Bonjour,
    Veuillez recevoir mes éléments de réponse après recherches et hypothèses.

    Question 1
    Mme A vient consulter car elle est extrêmement fatiguée et en souffrance.
    Depuis la mort de son père, elle subit un engrenage en multipliant un certain nombre de symptômes.
    Dépassée par un état incontrôlable au quotidien et cumulé avec les années, elle vient trouver de l’aide et des conseils face à son angoisse de plus en plus envahissante.

    Question 2
    Mme A présente un ensemble de symptômes :
    -des obsessions ou TOC qui la pousse à effectuer des vérifications incontrôlées à son domicile et des lavages de mains répétitifs.
    Ces rituels obsessionnels engendrent des retards réguliers à ton travail, ce qui lui portera préjudice puisqu’elle sera finalement licenciée. De là, d’autres symptômes font se rajouter.
    -des troubles du sommeil
    -des troubles de l’alimentation avec de la boulimie
    -des tensions conjugales et familiales
    -un sentiment de culpabilité
    L’ensemble des ces symptômes subis par Mme A m’amène à penser qu’elle souffre d’une grande angoisse liée à la mort (décès de son père comme déclencheur ?) peut-être lié à un syndrome dépressif.

    Question 3
    • Les besoins de Mme A sont déjà de lui apporter une écoute. Les tensions connues dans sa sphère familiales actuelles doivent augmenter son sentiment d’incompréhension et d’isolement.
    • Le besoin de réduire son angoisse de la mort et de retrouver un état de calme semble important.
    • Se libérer de ses TOC et autres obsessions au quotidien.
    • Retrouver le sommeil
    • Se libérer du sentiment de culpabilité
    • Retrouver confiance

    Question 4
    Les hypothèses que nous pouvons faire sur le diagnostic de Mme A seraient qu’elle souffre de névroses obsessionnelles.
    En effet, elle refoulerait l’angoisse générée par la perte de son père il y a douze ans.
    Les deux mécanismes de défense sont principalement ici l’isolation et le déplacement.

    Question 5
    Pour accompagner Mme A, on pourrait proposer dans un premier temps de la psychothérapie clinique pour rechercher les causes de son état, des anxiolytiques et des antidépresseurs pour réduire l’anxiété.
    Ensuite, on proposerait aussi de la psychothérapie comportementale pour l’aider à modifier certains comportements et en complément l’hypnose, EMDR …

    Question 6
    • Que ressentez-vous lors de vos actes de vérifications / TOC ? Comment vous sentez-vous avant et après vous êtes lavé les mains ? Quelle est la fréquence de ces rituels ? Quand ont-ils lieu ?
    • Quelle est la fréquence de vos réveils nocturnes ? Comment vous sentez-vous à ce moment-là, quelles sont vos pensées ?
    • Quand et comment se manifestent les troubles boulimiques ?
    • Vous sentez-vous plus calme quand vos rituels sont assouvis ?
    • Quel était votre lien avec votre père enfant et avant sa mort ? Quelle idée avez-vous de la mort ? D’où vient ce sentiment de culpabilité ?
    • Comment avez-vous vécu l’hospitalisation de votre mère étant enfant ? En avez-vous déjà parlé avec elle plus tard ? Comment avez-vous vécu ce rôle d’adulte auprès des vos frères et sœurs à l’époque ?
    • Comment vous voyez-vous aujourd’hui en tant que mère ? Quelles sont vos rapports avec vos filles ? Comment aimeriez-vous que cette relation soit ?

    Bonne réception,
    Merci
    lucie

    #17713
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonsoir Lucie,

    Votre analyse est juste et détaillée, et vos propositions thérapeutiques répondent aux besoins de la patiente. Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Audrey

    #17718
    Photo du profil de Inès Saint-Germain
    Inès Saint-Germain
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    Voici mes premières impressions:

    La perte du travail de Mme A constitue une énième séparation non choisie (impuissance face à l’hospitalisation de sa mère + le décès de son père qui ne souhaitait pas être aidé).

    Ses TOCs représentent un besoin de contrôle de son angoisse de séparation (névrose obsessionnelle), tout comme sa boulimie (je ne qualifierais peut-être pas ce comportement de psychose aujourd’hui car il résulte peut-être de son manque de sommeil – cercle vicieux? En voyant la personne, peut-être que mon avis serait différent)

    De plus, elle a eu à s’occuper de ses petits frères très jeune. Elle s’est retrouvée à prendre la place de sa mère et a appris très tôt à assumer davantage de responsabilités que celles qui lui incombaient. Elle a donc appris à tout contrôler très jeune et continue à adopter ce réflexe de contrôle dans son quotidien actuel afin de palier à son angoisse de séparation et de perte de repères. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle entretient aujourd’hui une relation fusionnelle avec sa mère. Mme A a été une mère pour ses frères, sans profiter de son enfance et on dirait que personne ne semble s’être occupé d’elle (mon ressenti sur ses propos). Elle cherche donc à maintenir le lien avec sa mère.

    Aujourd’hui, elle doit s’occuper de ses filles mais il y a probablement une forme de lassitude car elle s’est déjà occupée de ses frères sans pouvoir prendre soin d’elle-même. Elle semble avoir du mal à concilier son côté enfant et son côté adulte sans culpabiliser.

    Il serait intéressant de connaître également le point de vue de ses filles étant donné que la patiente suppose que la tension dans leur relation provient de ses TOCs. C’est évidemment difficilement possible en consultation mais le sujet mériterait d’être creusé. Peut-être pourrait-on amener Mme A à se questionner sur l’origine de ce ressenti? Son besoin de contrôle de sa propre vie s’étend peut-être à la vie de ses filles, également? Elle évoque la « lassitude » de ses filles. Ne serait-ce pas également sa propre lassitude face à ce besoin de contrôle permanent?

    1)Mme A consulte suite à la perte de son emploi, qu’elle estime lié à son incapacité à exercer correctement son travail et à ses retard. D’après, elle, cela est dû à ses troubles du sommeil, à sa boulimie et à ses TOCS.

    2)Ses symptômes sont: troubles du sommeil, boulimie et TOCs.

    3)Elle semble avoir besoin de soutien psychologique.

    4)Selon les ressentis exprimés ci-dessus, Mme A semble souffrir d’une névrose obsessionnelle et peut-être d’une psychose (TCA à détailler, peut-être)

    5)Peut-être qu’il serait intéressant de l’aider à creuser le problème de la relation à ses filles afin de l’amener progressivement à se questionner sur son angoisse de séparation?

    6)Qu’entend par « boulimie »? Quelle a été l’attitude de son père (émotions et aussi attitude vis-à-vis d’elle) lors de l’hospitalisation de sa mère? Qu’a-t-elle ressenti durant cette période?

     

    #17722
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Ines,

    Votre analyse est juste et vos propositions d’accompagnement sont adaptées aux besoins de la patiente.

    Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation

    Audrey

    #17726
    Photo du profil de Tom Vantieghem
    Tom Vantieghem
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    Mes premières impressions sont que Mme A est « victime » de névroses obsessionnelles compulsives, survenues suite à la mort de son père, ou du moins à la même période. Ces névroses lui ont fait perdre sont travail et l’ont éloigné de ses proches, qui ne comprennent pas. Elle souffre également de troubles du sommeil et de l’alimentation. Elle a pris le rôle de « mère de famille » alors qu’elle n’était qu’une enfant, en assurant l’éducation de ses deux frères pendant que sa mère était hospitalisée pour dépression, et s’occupe désormais de sa mère depuis que son père est décédé. Tout ceci la menant à vivre un épisode dépressif.

    Mme A consulte car elle a perdu son emploi à cause de troubles obsessionnels du comportement, qui l’éloignent également de certains de ses proches, et la plonge dans un état dépressif.

    Les symptômes de Mme A sont des TOC, un syndrome dépressif, des troubles du sommeil et de l’alimentation.

    Mme A a besoin d’atténuer ses TOC, qui ont trop de répercussions sur sa vie.

    Mme A a une angoisse profonde de la mort (et certainement de la mort de sa mère), depuis le décès de son père. Ceci expliquerait ses troubles obsessionnels du comportement, qui déplacent son angoisse sur un autre sujet plus maîtrisable.

    Je pourrais proposer à Mme A d’entamer une psychothérapie dans le but d’arriver à comprendre les causes de ses troubles obsessionnels du comportement, et travailler sur ces causes afin de peu à peu mieux maîtriser les troubles dont elle est victime.

    Pour commencer, il serait intéressant de lui poser ces questions :

    Que pensez-vous qu’il pourrait vous arriver si vous ne réalisiez pas toutes vos vérifications habituelles ?

    Que ressentez-vous lorsque quelque chose vous empêche de réaliser ces vérifications jusqu’au bout ?

    Que se passe-t-il réellement suite à ces non-vérifications ?

    Les autres questions découleraient ensuite suivant les réponses qu’elle m’apporterait, et de sa réelle prise de conscience des potentielles causes des ses troubles obsessionnels du comportement.

    #17730
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Tom,

    Votre diagnostic est juste et votre proposition d’accompagnement adaptée aux besoins de la patiente.

    Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Audrey

    #17841
    Photo du profil de THOMINE François
    THOMINE François
    Étudiant(e)

    Étude de cas n°1

    Bonjour,

    Mme A est en souffrance, c’est indéniable. Elle a perdu son emploi à cause de TOC. Elle vient consulter dans l’espoir de trouver une oreille attentive et qu’on l’accompagne à dissiper ses obsessions. Son objectif à plus long terme est de retrouver la sérénité au sein de sa famille et aussi de se sentir mieux.

    Les symptômes retenus sont arrivés il y a 12 ans lors du décès de son père. Des TOC  sont ainsi apparus : rituels incessants (lavage des mains…), des troubles du sommeil et de l’alimentation (boulimie). De plus, elle souffre d’un syndrome dépressif majeur. Tous ces symptômes ont affecté à la fois sa vie familiale, sentimentale et professionnelle.

    Au niveau psychopathologique, Mme A souffre de névrose obsessionnelle. Ses obsessions et multiples vérifications incessantes lui gâchent la vie. L’obsession est la base de cette névrose.

    La mort de son père, son passé en tant que soutien de famille et problèmes familiaux ne sont pas anodins.

    Pour son accompagnement, j’opterais pour une psychothérapie comportementale afin de tendre vers une modification de son comportement.

    Des traitements tels l’hypnose, l’EMDR ou l’EFT ou traitements médicamenteux peuvent être recommandés.

    Les questions suivantes pourraient l’aider à cheminer sur son symptôme :

    – Quelle image de son père conserve-t-elle ?

    – Quelles ont été les relations avec ses parents quand elle était jeune ?

    – Que ressent-elle pendant et après ses rituels ? À quelle fréquence surviennent-ils ?

    – Quel doit être le rôle d’une mère ?

    – Comment se voit-elle dans un an (se projeter) ? Quel est son objectif ? Ou ses objectifs ?

    Merci d’avance de votre retour.

    Cordialement

    #17844
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour François,

    Votre diagnostic est juste et vos propositions d’accompagnement sont adaptées aux besoins de la patiente. Je vous félicite et vous souhaite une belle continuation dans votre formation.

    Audrey

9 sujets de 226 à 234 (sur un total de 234)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®