Théolis Formations

Communication animale et lâcher-prise du mental

Ce sujet a 4 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Photo du profil de yves GARGON yves GARGON, il y a 2 ans et 11 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Réponses
  • #3543
    Photo du profil de yves GARGON
    yves GARGON
    Étudiant(e)

    Après avoir étudié ce passionnant sujet qu’est l’hypnose, je me demandais comment faire dans le cas suivant  : pour faire une communication animale, il faut être capable de lacher prise pour que le mental ne prenne pas le dessus . Comment faire ?

    #3544
    Photo du profil de Séverine Miquel
    Séverine Miquel
    Équipe Théolis

    Bonjour Yves, je trouve moi aussi cette question tout à fait pertinente. Je ne pratique pas la communication animale et il me serait quand même utile pour certaines de mes pratiques de pouvoir lâcher mon mental afin que cela soit plus fluide. Peut-être qu’une forme d’auto-hypnose avant votre pratique en communication animal pourrait être aidante si vous vous sentez réceptif à la transe hypnotique ? La question reste ouverte et je lirais avec beaucoup d’attention les autres réponses sur votre sujet.
    Bonne journée 🙂

    #3546
    Photo du profil de Camille Forestier
    Camille Forestier
    Équipe Théolis

    Bonjour Yves,

    La question du lâcher-prise, qui prévaut dans un grand nombre de pratiques, dont la communication animale mais aussi la radiesthésie et dans une certaine mesure l’hypnose est effectivement très importante.

    Voici ce que je peux vous dire comme orientations générales pour votre pratique.

    – Ce sont les attentes qui marquent l’absence de lâcher-prise. Ainsi, la première étape, en communication animale comme en radiesthésie est d’accepter d’avance l’ensemble des réponses. Dans la pratique concrète, cela revient à observer à quel point nous souhaitons un résultat particulier plutôt qu’un autre et à nous assurer de notre neutralité à chaque demande subtile.

    – C’est l’attention et la concentration qui sont les clefs de l’arrêt (momentané, tant que la concentration dure) du mental. Ainsi, si il n’est pas possible d’arrêter le mental par les pensée (logiquement), il est possible de l’arrêter par l’immersion sensorielle.  L’immersion sensorielle, c’est un retour aux perceptions directes, un retour au corps. Il existe de très nombreuses pratiques et exercices pour travailler cette concentration et le travail de la concentration est d’ailleurs la pratique de tous les chemins spirituels et de toutes les pratiques du Zen. C’est le travail de fond qui vous donnera les meilleurs résultats. Voici quelques exemples de pratiques que vous pouvez mettre en oeuvre :

    * La contemplation (observer dans ses moindres détails une pierre, une feuille puis un animal durant quinze minutes minimum).

    * L’écoute active : Pendant dix à vingt minutes, tous les jours, s’immerger uniquement dans le sens de l’ouie. C’est une contemplation auditive (on se rend compte à quel point on n’entend rien de manière habituelle).

    * Sentir son corps : Idéalement, pratiquer l’énergétique ou le magnétisme tous les jours. A défaut, une pratique physique demandant de la concentration et l’usage du corps (arts martiaux, dance, etc.)

    * La télékinésie (si, cela existe vraiment et n’est pas si compliquée). Dans votre cas précis, la communication animale, il me semble que c’est l’exercice qui vous aidera le mieux à développer deux qualités fondamentales : Sentir et se concentrer. Vous apprendrez à construire un petit mobile en papier d’aluminium sur aiguille ou suspendu à un fil sur youtube. Les premiers résultats sont rapides et vous obligeront à du lâcher prise. Notez que c’est pour travailler les qualités de lâcher prise et de concentration que je vous conseille cette pratique qui ne vous sera pas d’une grande utilité dans votre vie.

    * La méditation quotidienne : Prendre du temps pour s’asseoir tous les jour, respirer et simplement observer (ce que l’on sens, ce que l’on voit, ce que l’on pense, ce que l’on entend). 30 minutes de méditations équivalent à trois heures de sommeil en terme de repos.

    Toutes ces pratiques, qui demandent beaucoup de discipline, sont à adapter à votre personnalité et vos capacités. Le plus important est la régularité.

    En espérant avoir pu vous aider.

    N’hésitez pas.

     

    P.S : Afin de permettre aux élèves de trouver directement les sujets qui les intéressent, le titre de votre sujet a été modifié au plus près de votre demande.

    #3551
    Photo du profil de Philippe GARGON
    Philippe GARGON
    Étudiant(e)

    Bonjour Yves,

    Dans le cadre de la communication animale il est effectivement important de se mettre en situation d’accueillir simplement les informations envoyées par l’animal sans chercher à les influencer . En plaçant ses propres filtres, on risque de déformer l’information.

    Comme nous l’avons vu dans le cours, lorsque l’on parle de communication il est intéressant de s’ouvrir aux « cartes » de la personne (ou l’animal dans le cas présent) avec laquelle nous allons interagir.

    La pratique de l’hypnose que ce soit en position de « patient » ou de « praticien » permet de découvrir et de travailler également le « lâcher-prise ». Lorsque l’on accompagne une personne en hypnose, on se place également en état hypnotique, plus léger. Dans cet état, notre inconscient comme celui du sujet dispose de davantage de capacités.

    Il est également possible de mettre une personne en état d’hypnose et de l’accompagner dans sa démarche de communicant animalier. Elle sera alors en position de profond « lâcher-prise ». On peut autoriser la personne à parler pendant la séance pour qu’elle délivre les informations données par l’animal, ces informations étant très volatiles. A la fin de cette séance, on ne place pas d’amnésie. Ainsi la personne peut se souvenir de sa démarche. Elle enrichit alors son expérience et peut par la suite s’en inspirer pour travailler directement en auto-hypnose . Elle améliore ainsi sa qualité de communicante.

    Il serait intéressant de partager le résultat avec les différentes pistes proposées.

    Bonne journée

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 ans et 10 mois par Photo du profil de Philippe GARGON Philippe GARGON.
    #3881
    Photo du profil de yves GARGON
    yves GARGON
    Étudiant(e)

    Merci pour vos réponses . Je vais me faire une joie de les appliquer

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®