Théolis Formations

test de réceptivité: que faire si la main ne se lève peu?

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Philippe GARGON Philippe GARGON, il y a 2 ans et 3 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Réponses
  • #4461
    Photo du profil de Pierre Durand
    Pierre Durand
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    Lors de l’exercice de lévitation du bras, une main a un peu bougé. Elle s’est un peu écarté du corps.

    Que faire lorsque la main bouge peu?

    #4465
    Photo du profil de Philippe GARGON
    Philippe GARGON
    Équipe Théolis

    Bonjour,

    Le test de réceptivité a plusieurs fonctions :

    Il permet à la personne de découvrir l’état hypnotique.

    Une personne qui fait de l’hypnose pour la première fois ne sait pas comment réagir. Peut elle bouger? Se laisser aller? Elle part en terre inconnue.

    Cet exercice vous permet de mettre en place des autorisations. Vous allez pouvoir préciser à la personne qu’elle peut faire ce qu’elle veut, elle peut bouger, modifier sa position pour être mieux, se gratter si ça la démange (ce qui est fréquent en hypnose ) etc …

    Certaines personnes ont du mal à visualiser par leur regard intérieur les images proposées, ils ne voient pas les ballons. C’est surtout le cas des « digitaux », très cartésiens, qui intellectualisent .Ils ont plus de mal à percevoir les sensations corporelles ou les images, leur canal principal n’étant ni kinesthésique ni visuel.

    Ce test vous permet donc de voir le niveau de réceptivité de la personne et de détecter d’éventuelles résistances.

    Il a aussi pour but de convaincre que le travail que vous allez faire va marcher puisque la personne va pouvoir constater que l’hypnose fonctionne sur elle, en lui faisant constater le déplacement de son bras. En effet si ce déplacement est suffisamment spectaculaire, vous allez demander à la personne d’ouvrir les yeux et de voir où est son bras, puis refermer les yeux et ressentir la légèreté de son bras.

    Parfois la main ne bouge pas , ou peu et c’est parfois normal !

    Les raisons sont les suivantes:

    – Avant de lancer une induction il faut que la synchronisation soit faite et validée, sinon la personne risque de ne pas être en confiance et mettre de la résistance.

    – Pendant l’induction et  la totalité de la séance, vous devez « calibrer » c’est a dire être attentif aux réactions corporelles de la personne pour adapter la vitesse de déroulement de votre travail. Certaines personnes sont plus longues à réagir:  laissez leur du temps, tout en les accompagnant dans le travail proposé.

    – Certains en état hypnotique ne bougent pas. Vous risquez d’ailleurs d’être confronté à ce manque de réaction lors l’établissement des signes idéo-moteur (oui/non).

    Et pourtant à la fin de l’exercice, lorsque vous leur demandez quelle était la main légère, ils sont capables de vous dire que c’était la droite ou la gauche. On valide donc avec eux qu’ils étaient bien en état d’hypnose puisqu’ils ont senti cette différence pour les conforter dans l’idée que le travail qui va suivre va fonctionner.

    – Lorsque vous voulez provoquer une lévitation , il faut que vous soyez persuadé que la main va se lever!  Souvenez vous que les mots ne représente que 7 % de la communication. Si vous n’êtes pas convaincu, vous envoyez alors inconsciemment le message « ça va rater! »….  et ça rate.

    – Il est important de ratifier: c’est un encouragement à poursuivre le processus. Dés que vous voyez un doigt qui commence à bouger, vous validez « c’est bien! »

    La personne sait alors qu’elle peut se laisser aller, aller plus loin…

    – Si d’une manière générale en hypnose on parle en voix ventrale descendante lors de l’expiration de la personne, on pourra parler en voix montante lors de l’inspiration, comme si on accompagnait la main  « vers le haut » .

    – Certaines personnes mettent plus de temps à lâcher prise et partir en hypnose. Il est alors intéressant de faire une succession de petits exercices. Elles vont à chaque fois un peu plus profondément en transe.

    -Vous êtes le seul à savoir que la main est sensée bouger. Quel que soit le résultat, vous pouvez demandé à la personne: « Etiez vous en hypnose? »

    Très souvent la réponse est « je ne sais pas » ou « non je n’avais pas l’impression ».

    Vous pouvez allez pouvoir confirmer qu’elle était bien en état d’hypnose et lui faire remarquer comme on reste très « connecté » en état hypnotique. On ne dort pas du tout, c’est un état actif.

    Si c’est nécessaire, vous pouvez proposer un deuxième exercice :

    Avant de commencer, demander à la personne si elle peut rester les bras tendu devant elle sans douleur. Certains ont des problèmes articulaires , tendinite, arthrose… . cet exercice ne leur est pas indiqué .

    Proposez à la personne de se tenir debout, devant vous , les bras le long du corps, les yeux fermés et de retrouver l’état de détente dans lequel ils étaient précédemment.

    Demander lui de faire une grande inspiration, de bloquer sa respiration et de souffler. Renouvelez trois fois cet exercice puis respirer normalement. Elle va pouvoir se concentrer sur son expiration et sentir que lorsqu’elle souffle elle peut se détendre, relâcher les muscles inutiles…  Vous l’accompagnez ainsi dans sa détente comme vous l’avez fait dans l’exercice précédent.

    Ensuite vous lui proposez de tendre les bras devant elle, à hauteur des épaules.

    Vous la prévenez que si elle est d’accord, vous allez toucher ses poignets et tourner ses paumes de mains vers le ciel. (Il est important de prévenir une personne AVANT de la toucher.)

    Vous lui dites que vous allez déposer dans sa main droite une plume, une plume très légère et vous effleurez sa paume de main droite.

    « Dans votre main gauche, je vais déposer un gros livre lourd…  et maintenant, vous pouvez sentir le poids lourd de ce gros livre lourd…

    Alors que vous sentez tout le poids lourd de ce gros livre…. je vais déposer un deuxième gros livre lourd dans votre main gauche…  et vous pouvez sentir tout le poids de ces deux gros livres lourds dans votre main gauche alors que la plume est si légère dans votre main droite. Vous pouvez sentir la différence entre cette plume si légère dans votre main droite et le poids lourd de ces deux gros livres lourds dans votre main gauche…

    Je vais d’ailleurs déposer un troisième gros livre lourd dans votre main gauche… et vous pouvez sentir comme c’est lourd dans votre main gauche ces trois gros livres lourds…   comme c’est difficile de tenir sous le poids lourds de ces trois gros livres lourds »

    (Vous pourrez constater comme la main gauche descend au fur et à mesure que vous la chargez virtuellement .)

    Vous allez tendre vos index en mettant vous mains à la hauteur de départ des deux mains de la personnes . Vous lui faites ouvrir les yeux pour qu’elle puisse constater de combien sa main gauche est descendue :

    « Vous pouvez ouvrir les yeux pour voir où sont vos mains…

    Vous pouvez tranquillement refermer les yeux …

    Pour vous soulager, je vais maintenant enlever un livre de votre main gauche … et vous pouvez constater comme c’est un peu plus léger…

    J’enlève un autre gros livre de votre main gauche maintenant… et c’est déjà plus facile…

    J’enlève maintenant le dernier livre et vous pouvez sentir comme c’est léger dans votre main gauche…

    Je vais maintenant reprendre la plume dans votre main droite (vous effleurez sa paume de main  droite)

    Et vous pouvez maintenant laisser doucement redescendre  vos bras…  et tranquillement, en soufflant, leur permettre de se  détendre… à chaque expiration se détendre d’avantage… relâchez les épaules…  et les muscles inutiles… »

    Vous allez ensuite sortir la personne d’hypnose.

     

    Dans les cours de Praticien en Hypnose Ericksonienne, cet exercice est en démontration vidéo, ainsi que d’autres exercices.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®