Théolis Formations
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Réponses
  • #10022
    Photo du profil de louise simoneau
    louise simoneau
    Étudiant(e)

    bonjour Camille

    merci pour cette belle formation et très complète je pratique et je crois avec assez de bon résultat il y a toujours quelque point d’interrogation normal. Et j’aime vraiment votre formation j’en suis très satisfaite elle est facile a suivre et très intéressante. Merci beaucoup je suis le forum et j’aime vos réponses très complète. vraiment merci pour votre suivi.

    J’ai fait une régression dans les vie antérieure et demander a l’esprit directeur d’apporter la personne dans une vie antérieure au moment le plus pertinent pour le travail qu’elle voulait faire aujourd’hui et elle est rester dans cette vie ici et après quelques essaie pour aller dans une vie antérieure elle restait toujours dans cette vie ici donc on a regarder les moments important de cette vie présente donc pas de la mort je l’ai apporter dans un lieu intemporel pour discuter avec l’âme de sont père il n’est pas venu j’ai donc demander au guide de son père de venir il c’est présenter très rapidement donc j’ai suggérer a la personne présente de laisser un message pour son père par l’intermédiaire de son  guide si le guide voulait donc elle lui a laisser le message et j’ai demander si il y avait un autre âme a faire un pardon et sa mère est venu mais il n’y avait pas de pardon a faire simplement elle a eu un message de sa mère  apres je l’ai fais revenir dans son corps et la elle m’a dit que quand elle avait appeler son pere c’était noir et qu’il n’est pas rester longtemps.

    la question est est-ce que cela arrive que les choses a régler avec des personne sont seulement de cette vie puisque qu’a aucun moment je n’ai pus l’apporter dans une vie antérieure. Est-ce que je dois commencer par travailler cette vie ci plus en profondeur

    et sur un autre sujet j’ai fait des libérations d’ames sur 5 personnes et seulement une en avait.

    questions

    est-ce que c’est parce que j’ai pas bien guider ou est-ce normal que beaucoup de gens en est pas.

    Et la personne qui en avait une et bien l’entité a passer dans son corps physique donc je lui ai demander si elle voyait la lumière et elle est partie aussitôt donc je suis pas certaine qu’elle est rejoint la lumière et pour ma première libération d’âme j’étais un peu déboussoler un peu aussi

    question

    est ce que j’aurais du  demander  a l’énergie étrangère de sortir du corps pour que je puisse dialoguer avec elle

    j’espère avoir été assez claire

    merci

    Louise

    #10097
    Photo du profil de Camille Forestier
    Camille Forestier
    Équipe Théolis

    Bonjour Louise,

    Merci pour votre question et je vous demande pardon pour ce retard estival quant à ma réponse. Vous soulevez des points importants et des questions ouvertes sur lesquelles nous allons pouvoir réfléchir ensembles.

     

    Concernant la séance

    L’intuition générale qui me vient concernant la description de votre séance, et qui sera peut-être pour vous l’aspect le plus éclairant de ma réponse, est que cette personne ressens de la peur et de l’appréhension concernant l’entrée en transe et le voyage de l’hypnose spirituelle.

    Si un patient aborde une séance de manière tendue ou stressé, les résultats seront péniblement obtenus voir contre-productifs et toute une partie (inconsciente) de l’esprit du patient va s’opposer au voyage et au travail en cours. Je vais développer ma réponse autours de cette idée là et vous pourrez me faire un retour afin que nous puissions, le cas échéant, affiner l’analyse.

    D’une manière générale, il peut y avoir deux obstacles majeurs à l’entrée en transe à un niveau assez profond pour que les régressions puissent fonctionner correctement.

    – Une attitude mentale digitale (le désir de tous voir, tout contrôler, l’incapacité à écouter et à recevoir simplement). Vous trouverez plusieurs réponses dans ce forum traitant du sujet.

    – Un blocage émotionnel (peur) ou énergétique (certains chakras peuvent être profondément dysfonctionnels et dans ce cas la perception subtile ne peut avoir lieu).

    Dans le cas présent, étant donné l’ambiance générale de la séance telle qu’elle est décrite et ce qu’en dit l’intuition, je pencherais pour une forte appréhension des protocoles proposés voir de la confrontation à la morts ou à d’autres réalités.

    En tant que thérapeute, je vous conseille de valider un à un les points suivants chez votre patient, dans l’ordre, avant de passer au suivant.

    – Vérifier la présence d’entités (utiliser pour cela les signaux idéo-moteurs peut suffire, ou par le dialogue si le patient et la transe le permettent)

    – Vérifier l’absence de pollution énergétique majeure (protocole de désenvoutement) dans le lieu de lumière.

    – Vérifier l’état émotionnel du patient et le charger en ressources positives.

    – Envisager à nouveau une régression au moment où nous le sentons plus détendu et plus curieux à cette idée.

     

    Pour rassurer nos patients quant à l’hypnose, il peut être important, avec ce genre de profil et dans ce genre de cas, de passer plusieurs séances sur des protocoles sur base de visualisation active guidée.     Prendre le temps par exemple du nettoyage de printemps énergétique, d’une recharge en ressources dans le lieu de lumière, de dialogues avec ses guides, afin de familiariser le patient avec son monde intérieur et d’harmoniser ses sentiments quant à l’hypnose.

    Une fois ce travail de familiarisation (et de connexion, et de nettoyage) réalisé, la plupart des blocages inconscients qui empêchent la régression seront levés.

    Vous nous permettez donc ici grâce à votre question d’aborder la préparation des patients, la prise d’habitude de la transe pour eux et la nécessité d’adapter le calendrier et la pratiques aux réalités de nos patients et de l’ici et maintenant.

     

    Les entités

    Vous posez une seconde question concernant la présence (et la détection) des entités.

    Je tiens tout d’abord à vous féliciter pour votre pratique régulière et multiple qui vous confronte à de nombreuses variations de situations et développent votre adaptation.

    D’un point de vue énergétique, beaucoup de personnes sont parasitées par des entités et un certain nombre d’autres possèdent une configuration énergétique suffisamment forte pour que ce ne soit pas le cas. Il est très difficile de répondre de manière générale à cette question, notant que, de plus, suivant la loi d’attraction, un thérapeute en hypnose spirituelle attirera à lui beaucoup de gens ayant des entités et souhaitant inconsciemment s’en libérer puisque le praticien dispose de la capacité à le faire.

    Je ne répondrais donc pas à votre question de cette manière mais nous allons tenter de l’aborder sous un autre angle.

    Du point de vue spirituel, tout est parfait, quoi qu’il se passe. Si vous trouvez une entité lors d’une séance, c’est que vous deviez le faire, si vous n’en trouvez pas c’est qu’autre chose devait avoir lieu à ce moment.

    Le travail du thérapeute est d’être disponible à la demande réelle (au besoin) du patient, au delà des mots qu’il emploie pour la décrire, et de s’adapter à ce qu’offre le réel et le présent. Si un patient a une entité mais qu’il n’est pas prêt à s’en défaire, il se peut que vous passiez à côté mais cela n’a rien de grave. Rien ne dit que la libération ne se fera pas plus tard et qu’elle ne se manifestera que dans quelques séances.

    D’un point de vue technique à présent, nous allons voir comment faire au mieux pour détecter la présence d’entités.

    La méthode la plus simple est d’installer les signaux idéomoteurs, de vérifier avec d’autres questions qu’ils fonctionnent bien puis de les utiliser pour évaluer la présence et le nombre d’éventuelles entités.

    Il sera ensuite possible de s’adresser directement à l’énergie de ces dernières et d’essayer d’entamer un dialogue verbal avec elle et possible aussi de procéder à la libération sans dialogue verbal, en utilisant uniquement les signaux idéo-moteurs.

     

    Douceur et profondeur de transe

    D’une manière générale, tous les praticiens gagnerons à soigner la douceur et la profondeur de leurs inductions et de leurs approfondissements. Plus votre patient sera dans une transe sereine et détendue, un moment profond et accepté, léger, et mieux l’hypnose spirituelle fonctionnera.

    Vous croiserez également sur votre route des sujets hyper-réceptifs à l’hypnose et vous pourrez entamer avec eux de grandes explorations (gardez-les, ils sont précieux) sans résistances et sans autres limites que la curiosité de l’esprit.

     

    En espérant vous avoir répondu au mieux,

    N’hésitez pas à laisser vos retours en cas de besoin,

    Merci pour cette question intéressante.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®