Théolis Formations
8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Réponses
  • #6270
    Photo du profil de Sabine VERDIER
    Sabine VERDIER
    Étudiant(e)

    Bonjour à tous, bonjour Audrey,

    Dans le cadre de notre pratique en tant que psychopraticien, peut-on utiliser les termes « thérapie », « thérapeutique », « patient » etc…? ou quels sont les termes à ne pas utiliser si besoin…

    Après un échange avec un professionnel de santé (médecin), celui-ci a bien insisté sur les termes appartenant au « monde médical » et qui, si employés (à l’écrit ou à l’oral) peuvent nous causer des embêtements (voire plus).

    Cela pourrait concerner les termes cités ci-dessus mais aussi « prévention, guérir, diagnostic, soins, traitements, pronostic, … »

    Euh… avec beaucoup d’humour, je vais rajouter : « peut-on encore parler »?

    Audrey, merci de nous éclairer…

    Bonne journée,

    Sabine

     

     

     

    #6273
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Sabine,

    La rencontre avec ce médecin vous donne un aperçu du genre de réaction qu’on peut susciter quand on aborde le grand monde de l’accompagnement. Il y a beaucoup de méfiance de la part de certains professionnels qui voient tous les jours naitre de nouvelles thérapies pas forcément reconnues.

    Pour éviter tout impair, il est effectivement préférable de parler d’accompagnement et pas de thérapie, cette dernière étant réservée aux thérapeutes dont le titre est légalement protégé. Pour ce qui est du terme « patient », c’est plus compliqué car nous allons de plus en plus vers une dénomination de « client », y compris dans les services hospitaliers. Le plus simple est, lors d’écrits, de nommer la personne par son nom ou la première lettre de son nom en cas de courrier respectant le secret pro (ex: Mme A)

    Le maitre mot est de rester avec le plus d’humilité possible dans sa pratique en gardant en tête que dans tous les cas, l’accompagnant va tout faire pour favoriser le mieux être de la personne qui choisit de le rencontrer.

    Je reste à votre disposition Sabine

    Bonne journée

    Audrey

    #6274
    Photo du profil de Sabine VERDIER
    Sabine VERDIER
    Étudiant(e)

    Bonjour Audrey,

    Je vous remercie pour la clarté de votre réponse.

    Donc il paraît exclu sur une plaque professionnelle (ou autre) de mentionner « accompagnement thérapeutique » (même si notre pratique va en ce sens, et ce afin de ne pas attirer comme vous le dite si bien tout impair…).

    Bonne journée,

    Sabine

    #6278
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Sabine,

    Le titre de psychothérapeute est protégé mais ça n’empêche pas l’exercice de l’accompagnement thérapeutique. C’est, entre autres, pourquoi l’appellation hypnothérapeute est permise. Ainsi, vous avez la possibilité d’inscrire en toute légalité le terme d’accompagnement thérapeutique en dessous du terme de psychopraticien.

    Belle journée à vous

    Audrey

    #6281
    Photo du profil de Sabine VERDIER
    Sabine VERDIER
    Étudiant(e)

    Bonjour Audrey,

    Je vous remercie pour votre réponse.

    Je vous souhaite également une belle journée.

    Sabine

    #7350
    Photo du profil de Emilie SAINT-BLANCAT
    Emilie SAINT-BLANCAT
    Étudiant(e)

    Bonjour Audrey,

     

    Je viens de lire vos réponses sur le sujet Déontologie.

    C’ est intéressant car je me posais déjà toutes ces questions et vous venez de m’ éclairer et de confirmer ce que mon conseiller  » emploi » m’ a expliqué lors de notre entretien.

    Je suis en train de commencer un accompagnement pour constituer un dossier de micro-entrepreneur afin de pouvoir exercer en libéral (cela va prendre quelques mois il me semble) et je ne veux pas commettre d’ impair ni être dans la l’ illégalité ( vu qu’ aujourd’ hui tout est passé au peigne fin…).

    J’ ai une question: est-ce autorisé si je commence à avoir des clients sans avoir encore obtenu ma date de démarrage d’ activité et numéro de Siret etc? Ou bien est ce que je peux juste m’ entrainer avec des amis? Ais-je l’ autorisation de préparer ma publicité en amont et de parler de mon démarrage prochain d’ activité?

    Autre question: Audrey, est ce possible d’ exercer en tant que psychopraticienne chez soi étant donné que je suis propriétaire d’ un appart donc en copropriété?

    Dernière question: pourriez-vous m’ aider au sujet de la présentation d’ un flyer?

    Encore toute ma reconnaissance pour m’ avoir permis de faire cette formation.

    Merci pour votre bienveillance et ces cours si riches!

    Dans la joie de vous lire…

    Emilie Saint-Blancat

    #7667
    Photo du profil de Audrey Aymard
    Audrey Aymard
    Équipe Théolis

    Bonjour Emilie,

    Il est préférable de commencer votre activité une fois votre numéro siret obtenu. Vous pouvez par contre commencer à en parler mais la publicité flyer doit également attendre votre numéro siret pour rester dans la légalité.

    Pour ce qui est de l’exercice à domicile, c’est tout à fait possible en qualité de psychopraticienne. Par contre, si vous êtes en copropriété, il est nécessaire de demander l’autorisation auprès de votre copropriété qui doit vous donner son accord.

    C’est évidement avec grand plaisir que je vous accompagnerai pour votre flyer et je suis ravie de cet engouement dans cette nouvelle voie professionnelle.

    A très vite

    Audrey

    #7668
    Photo du profil de Emilie SAINT-BLANCAT
    Emilie SAINT-BLANCAT
    Étudiant(e)

    Bonjour Audrey,

    Je vous remercie pour toutes les précisions que vous m’avez avez apportées, tout est clair.

    A bientôt

    Merci

    Emilie

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®