Théolis Formations
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Réponses
  • #14299
    Photo du profil de Fanny Brassard
    Fanny Brassard
    Étudiant(e)

    Bonjour Camille,

    Je viens faire un point suite à plusieurs séances que j’ai mené pour mon mari et deux amis.

    La première séance concernait un ressource à récupérer à savoir « La capacité de mettre en repos le mental », j’ai trouvé ça ambitieux pour une première, surtout avec une personne digitale ^^ (mari)

    J’ai eu de la difficulté à rendre fluide la mise en transe en incluant dans l’induction le test du bras et les signaux idéomoteurs et que l’ensemble reste doux et efficace. L’installation des signaux idéomoteurs n’étant pas spontanée, j’ai quand même décidé de poursuivre. Durant la session, comme les réponses demandées n’étaient pas très nettes par l’Esprit directeur, je lui ai demandé d’intervenir par la voix, et c’était beaucoup plus simple.

    Je ne vais pas entrer dans les détails, mais il y a eu 2 vies d’explorées pour réussir à ressentir parfaitement la ressource, le reste du protocole c’est bien déroulé.

    Suite aux critiques constructives et le choix de l’induction ne me plaisant pas, j’ai suivi mon intuition à savoir : commencer par la coque de protection (avec test du bras et impro sur la détente du corps au passage de la flamme violette) + induction Hyperempiria (C.Pank) (j’inclue à un moment de l’induction les signaux idéomoteurs) qui permet de « monter » pour ensuite créer facilement le sas de lumière.

    Grâce à ses modifications, j’ai ressenti un grand plaisir et une facilité de mise en transe (approuvée par mes « testeurs »), c’était super fluide ! Du coup, nouvelle séance avec un ami curieux de découvrir l’hypnose, et plutôt que de faire un simple voyage de découverte, je l’ai guidé avec son accord sur la recherche d’une ressource préalablement définie ensemble. C’était génial de le voir explorer 3 vies avec 3 ressentis différents pour la même ressource, il a fait une excellente synthèse verbale lors de la 3ème vie pour garder ses sensations pour la vie présente. Réussite !

    J’aime bien ce protocole qui ressemble beaucoup à celui du recouvrement d’Âme que je donne en tant que chamane, à la différence qu’en hypnose, la ressource (ou le pouvoir personnel) est définie à l’avance, alors que pour le recouvrement, je suis conduite vers…

    Un point d’échange avec mon ami suite à son retour de transe à été que lorsque que sa personnalité passée est montée dans la lumière pour que la personnalité présente reprenne le 1er plan, il a vu dans cette lumière des animaux fantastiques comme des libellules géantes, animaux oniriques. J’avais en idée que dans la lumière pouvait n’apparaitre que des énergies ou personnes connues (guides), alors ces animaux pourraient-ils signifier une interférence d’un autre ordre que celle des entités ? Ou bien un clin d’oeil pour qu’il fasse une exploration plus poussée (cela a aiguisé sa curiosité)

    J’ai testé aussi la réactivation des 14 couleurs en hypnose énergétique (sans mise en transe). Difficulté à trouver le bon rythme de diction pour permettre à la personne de bien prendre le temps de ressentir la vibration spécifique pour chaque couleurs. Je vais donc essayer à nouveau pour corriger mon rythme.

    Il était intéressant d’observer que même en état de conscience ordinaire, le mouvement des yeux était plus ou moins actif selon les couleurs. Et puis, mon amie étant enceinte, j’ai aussi pu observer son bébé bouger de manière significative selon certaines couleurs, c’était très beau et émouvant…

    Je termine par le protocole sur les contrats d’âmes avec le même déroulement pour la mise en transe qui s’est révélé très concluant. 1 vie explorée avec un contrat validé avec la mère du testeur. Les 2 âmes ont pu échanger et comprendre. J’y ai vu aussi une réparation karmique de la part de la mère suite à une trahison ayant menée à la mort. L’accord à été trouvé et accepté entre les 2 âmes de rompre ce contrat maintenant. Une émotion très forte pour le testeur à ce moment qui depuis se sens aligné.

    En route pour les 3 prochains protocoles, je suis exaltée par cette pratique qui ouvre en moi de nouvelles portes de compréhension et qui s’articule parfaitement avec mes autres pratiques.

    Un grand merci à vous pour la qualité de votre transmission 🙂

    #14302
    Photo du profil de Fanny Brassard
    Fanny Brassard
    Étudiant(e)

    Je profite du sujet pour ouvert pour une information concernant le protocole de guidance.

    Le moment où le patient commence à poser des questions à ses guides doit-il se faire oralement ou intérieurement ? Même question pour les réponses reçues.

    Ce que j’ai pu observer que la manière dont les réponses sont reçues dépend des personnes, et il est clair que mettre des mots sur des informations qui peuvent être reçues très rapidement, de manière télépathique créer parfois une rupture du rythme de réception. A contrario, certaines personnes voient des images qu’elles décrivent très lentement.

    Merci pour votre éclairage 🙂

    #14310
    Photo du profil de Camille Forestier
    Camille Forestier
    Équipe Théolis

    Bonjour Fanny,

    Merci pour ce riche retour d’expérience ainsi que vos questions. Je vous félicite pour les liens que vous faites entre l’hypnose spirituelle et vos propres pratiques ainsi que pour le déroulé de vos séances et la construction thérapeutique que vous mettez progressivement en place grâce à ces dernières.

    J’avais en idée que dans la lumière pouvait n’apparaitre que des énergies ou personnes connues (guides), alors ces animaux pourraient-ils signifier une interférence d’un autre ordre que celle des entités ? Ou bien un clin d’oeil pour qu’il fasse une exploration plus poussée (cela a aiguisé sa curiosité)

    La question est à la fois simple et complexe. Pour tenter d’y répondre, nous allons aborder deux aspects de cette expérience :

    En préambule, nous pourrons dire que, suivant votre représentation de « la lumière », le champ inclusif sera plus ou moins grand. Dit autrement, sachant que c’est notre intention et notre attention qui déterminent la nature du champ de l’expérience que nous allons vivre d’un point de vue énergétique, la représentation que vous vous faites de « la lumière » (et ce que vous incluez inconsciemment dedans) déterminera le champ des possibles pour l’esprit directeur. Marginalement (et suivant son niveau de « suivi » ou d’implication), votre patient ainsi que sa propre représentation pourront influencer ce phénomène mais c’est votre propre intention, en tant que celle qui dirige la séance, qui comptera en premier lieu (sauf opposition volontaire de votre patient).

    Etant donné que vos propres pratiques (et peut-être celle de votre patient) semble inclurent une cosmogonie ouvertes sur les archétypes des énergies totems ou animales, il entre dans le domaine du possible de les voir apparaître dans « la lumière », selon l’acception et le cadre que vous donnez à cette représentation.

    Pour ma part, ma représentation de la lumière inclue « toutes les consciences reliées au divin (au non égo) et œuvrant positivement pour l’évolution des êtres ». Dans ce cadres, tout type de consciences ou de formes archétypales peuvent apparaitre pourvu qu’elles remplissent ces conditions.

    Le second point, qui complète le premier, est que, comme nous l’avons vu durant la formation, nous ne percevons pas directement le monde subtil mais notre cerveau crée une sorte d’interface pour rendre appréhendable et compréhensible ce qui, en dernière analyse, est une somme d’intentions et d’énergies mêlées. Aussi, la forme symbolique perçue (pour les êtres de lumière notamment mais d’une manière générale pour tous les espaces non-matériels) aura une tendance à varier d’une personne à l’autres (sans pour autant changer fondamentalement de nature). Certaines consciences, parfois certains guides, choisissent volontairement de nous apparaitre sous une forme qu’ils choisissent mais la plupart du temps et pour nombre d’énergies archétypales ou lieux non-physiques (composés uniquement d’intention pure), c’est notre cerveau qui crée directement une interface, symbolique et compréhensible pour transformer une connaissance silencieuse et sans forme (pure intention) en éléments définis ayant une forme (représentation).

    Aussi, suivant la construction mentale de chacun et le bagage culturel, des variations pourront apparaitre quant aux formes choisies.

    Une fois ces points d’intérêt évoqués, dans la cas qui vous occupe, on peut poser deux postulats :

    – Que votre représentation de « la lumière » et/ou celle de votre patient est assez large pour que des images archétypales apparaissent (des symboles signifiants, une sorte d’enseignement ou d’inspiration).
    – Que les archétypes et autres animaux symboliques représentent une réponse, un soutiens ou un lien pour le patient (se présente à nous dans la lumière ce qui nous est nécessaire au moment).

    La réponse exacte à votre question, si votre curiosité se maintient, se trouvera dans une exploration de ce phénomène (un questionnement lors d’un protocole de guidance par exemple). Si votre patient est dans un état de transe suffisamment avancé, il pourra connaitre le sens de ce phénomène durant le moment où il se produit pour peu qu’il veuille connaitre la réponse.

    Je n’ai pas été personnellement confronté à des archétypes animaux lors de séance d’hypnose spirituelle mais je n’ai pas dans mes pratiques d’habitudes reliées à ce sujet. Nous avons tous nos champs d’ouvertures et nos « partenariats » (et l’univers est vaste et ses mystères sont nombreux…). Le champ des possible inclue donc sans aucun problème ce type d’apparition, de collaboration, de partenariat pour peu que cela soit compatible avec votre cosmogonie et/ou celle de votre patient.

    Le moment où le patient commence à poser des questions à ses guides doit-il se faire oralement ou intérieurement ?

    Comme vous l’avez déjà remarquée, il n’y a pas de réponse unique. La communication lors d’un protocole de guidance se fait effectivement de façon télépathique (lecture et transmission directe d’intentions) et la vitesse de ces transmission peut être très rapide.

    Dans l’absolu, ce genre d’échange délivre de toute manière de la connaissance, de l’information au patient (que les choses aient été verbalisées ou non). Dans la pratique et afin de bénéficier au mieux de ce type de séance, il est intéressant d’aider le patient à mettre en mots les informations reçues, à son rythme bien entendu, et ce afin qu’il garde une trace dans sa mémoire de ces échanges.

    Pour ma part (sentez vous libre d’explorer les limites de ce cadre), je conseillerais d’accompagner légèrement le patient, c’est à dire de lui poser des questions sur les échanges qui sont en train d’avoir lieu pour lui mais sans pour autant vouloir que chaque mot soit prononcés ni que les questions pour les guides soient nécessairement formulées.

    Ce protocole fonctionne au mieux dans une relation à deux niveaux : Le patient, dans son intériorité, pose des question et reçoit des réponses et le thérapeute pose des questions au patient afin de suivre (et d’orienter parfois) la guidance.

    La champ est ouvert, l’essentiel étant de préserver la transe (pas d’exagération dans les échanges oraux avec le patient afin qu’il puisse se concentrer sur la transmission des informations) tout en gardant un fil sur le déroulé des évènements pour conduire ou corriger l’orientation de l’attention du patient suivant sa démarche initiale ou sa problématique, le cas échéant.

    J’espère que ces pistes vous donneront une vision plus large et vous conforteront dans l’intégration de vos pratiques à l’hypnose (et inversement) et qu’elles répondent à vos questions.

    N’hésitez pas si cette réponse nécessite des éclaircissements supplémentaires.

    Merci pour vos question,

    Bonne pratique et félicitations pour cette pratique et cette exploration ouverte !

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®