Théolis Formations
5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Réponses
  • #3104
    Photo du profil de Céline Nourrissat
    Céline Nourrissat
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    Si, et puisque  nous pouvons être incarné n’importe où,  pas forcément en France, comment des vies antérieures ou entités, venant d’autres  pays, arrivent à communiquer avec nous en français?

    Les comprenons-nous  parce que nous  avons  déjà pratiqué d’autres langues dans d’autres vies (ce qui pourrait être le cas pour les vies antérieures, mais pas forcement pour les entités) ou existe-t-il une forme de langage universel au niveau des énergies?

    Merci pour vos réponses

    #3108
    Photo du profil de Camille Forestier
    Camille Forestier
    Équipe Théolis

    Bonjour Céline,

    Le langage tel que nous le pratiquons en tant qu’humain est une rareté dans l’Univers. A dire vrai, c’est même une régression de notre part. L’Univers dans son essence, et le vivant en particulier, ne connaît que le monde de l’énergie, de l’attention et de l’intention. 

    La communication avec chaque forme de l’univers se fait par le biais de l’énergie, de l’attention et de l’intention. Lorsque vous regardez une plante, un animal ou un être de lumière par exemple, le fait de focaliser votre attention crée un canal énergétique. L’intention est quant à elle le contenu du flux d’énergie qui y transite, le message.

    Pour répondre précisément à la question, toutes les mémoires des entités ou nos propres mémoires des vies antérieures sont lues énergétiquement, en terme d’intentions et son traduites par notre interface mentale (notre corps mental ainsi que notre cerveau) pour devenir compréhensible dans notre compréhension du monde.

    Deux cas illustrent bien ce processus :

    – Lors du protocole de l’entre-vie, on perçoit généralement des décors et paysages connus (une bibliothèque, des jardins, etc.). Pourtant, rien de tout cela n’est ainsi dans « la réalité » et l’on peut demander (poser l’intention) durant la transe de percevoir cet environnement tel qu’il est. La perception est alors totalement différente, on nage dans une mer d’énergies colorées et d’intentions.
    Pourquoi alors perçoit-on spontanément le décors avec des éléments connus ? Parce que notre cerveau sert d’interface et traduit les énergies et leurs intention dans l’équivalent le plus proche pour nous et qui nous est connu (un jardin, une bibliothèque, etc).

    – Lors de la claire-audience directe avec les Guides, que l’on soit en transe ou non, un processus étonnant se met en place. On sent des impulsions d’énergies puis on entend des mots et des phrases. Là encore, le canal de communication universel est l’énergie et notre esprit sert d’interface pour adapter la discussion à un mode connu et compréhensible pour nous. Certaines de ces impulsions deviennent des mots, d’autres des images et, plus étonnant encore, il arrive souvent que deux mots surgissent de la même impulsion énergétique (quand aucun des deux ne convient exactement à l’intention émise, le cerveau propose alors ce qui s’en rapproche le plus).

     

    En conclusion, sauf exception (comme toujours dans l’Univers), la plupart des dialogues, que ce soient ceux des vies antérieures, des entités ou des Guides se feront dans la langue maternelle de la personne, pour la bonne et simple raison que le cerveau qui sert d’interface est celui de la vie présente.

    Merci pour cette question et ta curiosité, bonne suite de formation.

    #3114
    Photo du profil de Céline Nourrissat
    Céline Nourrissat
    Étudiant(e)

    Ok,

    donc sur le même modèle que la « clair-audience » c’est un peu comme la « clair-voyance » on voit des énergies ou des images, et sans aucun mot on sait ce que c’est ou quel message à été transmis?

    #3142
    Photo du profil de Camille Forestier
    Camille Forestier
    Équipe Théolis

    Tout à fait, c’est exactement le même processus.

    On ne « voit » en fait, que de l’énergie ; Les images qui en résultent sont une recomposition de notre esprit, une interface.

    Il y a quelques exceptions à ce que je m’apprête à dire mais voici une anecdote :

    Lors d’un voyage sous hypnose dans l’entre-vie, une des patiente voyait absolument tous les guides, les êtres de lumières, comme de « petits chinois », tous similaires. Cette image du sage chinois ou taoïste était la représentation la plus proche pour elle que pouvait faire son cerveau en tant qu’interface (elle n’était pas du tout portée alors sur la spiritualité). Pourtant, la nature et l’apparence de ces êtres est énergétique. 

    Pour d’autres, les êtres de lumière peuvent prendre de nombreuses formes et il arrive dans certains cas que ces derniers choisissent eux-même une image à nous présenter. De plus, à force de pratique, nous pouvons faire évoluer la subtilité de notre perception. Dans l’exemple de cette patiente, elle finirait à force d’observer tous ces chinois qu’ils sont tous différents (et elle pourrait aussi choisir de les percevoir sous leur forme d’énergie).

    #10045
    Photo du profil de Medbouhi Jamila
    Medbouhi Jamila
    Étudiant(e)

    Bonjour à vous,

    Merci sujet et réponses très intéressants venant m’éclairer.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®