Théolis Formations
4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Réponses
  • #14667
    Photo du profil de Auroreflaud
    Auroreflaud
    Étudiant(e)

    Bonjour,
    Lors de la séance, si la personne est en transe et qu’on s’aperçoit qu’il a une entité, faut il lui dire et si oui, comment ?

    #14718
    Photo du profil de Camille Forestier
    Camille Forestier
    Équipe Théolis

    Bonjour Aurore,

    Merci pour cette question,

    Dans le cadre d’un travail en hypnose spirituelle pure, il est nécessaire de verbaliser précisément l’action que nous entreprenons (ce qui ne serait pas nécessairement le cas avec une technique purement énergétique) et ce pour plusieurs raisons :

    – Nous utilisons un mode de participation active avec notre patient, il est directement impliqué dans le déroulement de sa résolution.

    – Cela permet de guider l’attention et l’intention de tout le monde vers l’objectif recherché.

    – Nous passons en hypnose spirituelle par un mode de dialogue avec l’entité pour obtenir sa libération.

    D’une façon générale, vous avez intérêt en tant que praticienne à présenter votre pratique comme incluant la libération « d’entités » ou de « parasitages énergétiques ». Beaucoup plus de personne que l’on ne le croit sont très sensibles à cette réalité et en acceptent le postulat même si elles n’y croient pas vraiment. Les histoires de fantômes (et à juste titre), accompagnent l’humanité depuis ses débuts.

    Concernant la manière d’aborder le sujet, le plus simple est toujours le mieux.

    « Lors de la mort, il arrive que certains défunts pour diverses raisons restent plus ou moins longtemps prisonniers de notre plan de vie et il arrive qu’ils s’accrochent à l’aura pour avoir le sentiment de continuer d’exister sur terre. Ce sont des influences dont il vaut mieux se libérer. Si durant la séance, une telle présence venait à être révélée, ce qui est fréquent, nous entrerons rapidement en dialogue avec elle afin de lui montrer le chemin de la sortie. Êtes vous d’accord avec cette idée ? »

    Inutile d’en faire beaucoup plus au risque de créer des angoisses ou des représentations superflues. La présence d’entités est un phénomène très courant qui gagne à être banalisé.

    En espérant avoir pu vous répondre au mieux.

    Bonne pratique, au plaisir de vous lire.

     

    #14981
    Photo du profil de BESSON
    BESSON
    Étudiant(e)

    Bonjour,

    Je pratique la libération d’entité depuis quelques temps déjà et j’ai libéré une entité à un thérapeute en Reiki mais cela à entrainé le réveil de vielles angoisses de jeunesse avec une perte d’énergie globalement et un moral en berne. Cette personne est retourné voir son maître Reiki par la suite qui lui à dit que cette entité était resté derrière la porte alors que le subconscient m’avait confirmé que l’entité était bien partie. Son maître Reiki à précisé qu’il n’aurait pas fallu faire partir cette entité. Je voulais savoir plusieurs choses à ce sujet. Est il possible qu’une entité parte mais reste finalement dans un espace intermédiaire ce qui gêne encore le client. Cet état est il dépendant de l’entité en fonction du temps ou de la puissance de cette entité. Si oui faut il faire une autre séance et plutôt de quel type. Merci par avance pour toutes ses réponses.

    Cordialement

    #15027
    Photo du profil de Camille Forestier
    Camille Forestier
    Équipe Théolis

    Bonjour Besson,

    Merci pour cette question.

    Il est en effet possible qu’une entité sorte du corps énergétique du patient mais ne monte pas dans la lumière. Ce cas est en fait même fréquent.

    Dans ce cas, on pourrait dire que l’entité a été « expulsée » plutôt que libérée. Il arrive alors :

    – Soit qu’elle revienne s’accrocher au patient si une faille se présente.

    – Soit qu’elle s’accroche au thérapeute si ce dernier n’est pas centré et vigilent.

    – Soit qu’elle erre en attendant une nouvelle occasion.

    Suivant le caractère de l’entité, les effets psychologiques peuvent tout à fait être ceux que vous décrivez pour votre patient.

    Quoi qu’il en soit pas de panique, tout va bien.

    Il suffit de refaire le protocole en prenant soin de vérifier que non seulement l’entité est sortie mais qu’elle est également montée dans la lumière et en prenant le temps nécessaire pour adapter le protocole afin d’obtenir ce résultat.

    C’est l’occasion de nous rappeler que les intentions se construisent avec l’expérience et se travaillent. Dit autrement, après l’explication que je viens de vous donner, le même protocole tiendra compte (consciemment ou inconsciemment) de ce paramètre important : Que l’entité monte bel et bien dans la lumière. Ce processus d’évolution de notre intention en tant que praticien est automatique et plus vous pratiquerez, plus vous serez compétent (cela est très visible pour nos progression dans nos intentions corporelles, pour maitriser une figure acrobatique ou sportive par exemple).

    Dans votre cas précis, le plus probable est donc que l’entité soit partie mais ne soit pas montée dans la lumière et à la question « l’entité est-elle partie ? » la réponse était oui mais aurait sans doute été non à « Est-elle montée dans la lumière ».

    Quoi qu’il en soit, si le patient est en demande, mon avis est qu’il est toujours juste de faire ce que l’on peut, dans l’amour et le respect du patient et de l’entité.

    Merci pour votre question,

    N’hésitez pas et bonne pratique.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®