Théolis Formations
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Réponses
  • #15824
    Photo du profil de Sophie Deguelle
    Sophie Deguelle
    Étudiant(e)

    bonjour

    lors d une hypnose de quelque type que ce soit ;

    comment peut on avoir la certitude que la  » personne  » qui peut se presenter a notre consultant sous hypnose , est bien l’ami qu’il se pretends etre , et non un parasite ou vilaine entite qui veut jouer ?

    y a t il un moyen de verifier l identite du personnage ?

    merci de votre aide

    #15830
    Photo du profil de Camille Forestier
    Camille Forestier
    Équipe Théolis

    Bonjour Sophie,

    Merci pour votre question.

    Tout d’abord, il est important de ne pas partir sur un à priori de crainte. Ce point est très important et pour plusieurs raisons notamment le phénomène de syntonie / attraction vibratoire. Redouter quelque chose l’attire à nous car notre attention, qu’elle veuille éviter un phénomène ou l’attirer vibre suivant l’objet qu’elle focalise. Ainsi, si vous redoutez à priori ce genre de rencontre et de difficultés, vous augmentez le risque d’attirer les entités que vous voulez éviter, ne serait-ce qu’en pensant à elles, leur offrant ainsi un pont d’attention.

    Le second point à noter est qu’effectivement, ce genre d’usurpation d’identité peut occasionnellement arriver mais que si l’évènement se produit, il est important qu’il soit traité de manière émotionnellement neutre, comme un « non évènement », entrainant simplement une étape de plus dans le déroulement du protocole (une libération d’entité par exemple).

    Notons que seules les entités humaines ou non humaines peuvent jouer à ces jeux de dupes. Ce que l’on nomme sous un terme générique « les parasites énergétiques » sont quant à eux passifs en terme d’interaction, se contentant en général de se nourrir de certains types d’énergies psychiques que nous dégageons.

    Venons en au coeur de votre question : Comment distinguer une usurpation ?

    La seule méthode infaillible est l’analyse de la vibration de l’interlocuteur en question.

    En effet, contrairement au langage qui peut être manipulé, l’intention et la vibration ne le peuvent pas. Un mensonge, en terme d’intention, n’a aucun sens et n’existe pour ainsi dire pas. Quand l’on ment dans la vie, mentir n’est pas la finalité (l’intention) et l’intention derrière notre mensonge (obtenir un effet particulier) peut être directement sentie pour un observateur silencieux et sensible.

    Donc, comme la vibration et l’intention ne peuvent mentir, et en cas de doute, il convient de faire analyser par le patient le ressenti à propos de son interlocuteur. 

    On notera au passage que ce ressentit est également accessible au thérapeute pendant l’interaction et qu’une qualité de présence et d’écoute intuitive un peu poussée lui permettront d’analyser lui-même la situation.

    À défaut de cette sensibilité, nous allons donc utiliser directement le patient pour cette analyse et la méthode est simple.

    – Si l’interaction a lieu avec une personne antérieurement connue, il s’agit de lui demander de prendre un moment de pause et de nous assurer qu’il ressens bien la personne qu’il connaissait. On peut lui demander par exemple : « J’aimerais que vous vous concentriez sur ce que dégage votre ami(e). Vous la reconnaissez avec le coeur ? C’est la même âme que celle que vous avez connue ? »

    Si la réponse est oui (avec en général « C’est la même mais en plus calme, rayonnante, épanouie » sauf dans le cas d’une entité qui ne serait pas montée dans la lumière, bien évidemment), vous pouvez considérer que la validation est faîte.

    Si la réponse est non, demandez simplement au patient de prolonger son investigation avec attention et de vous dire tout ce qu’il ressens, dans les moindres détails. Cette simple action de recherche de la vérité va dévoiler le subterfuge, qui n’existe qu’en apparence, et vous saurez très vite à qui vous avez à faire.

    Dans le cas de la guidance, les êtres de lumières s’accompagnent toujours d’un sentiment d’union et de paix rayonnante, même faible (si vous ou la personne être émotionnellement très pris à ce moment là). Il suffit donc de vérifier que ce sentiment est bien présent en plus d’autres qualités particulières, suivant votre interlocuteur (les êtres non incarné ont également des caractères différents, comme nous sur terre et peuvent être rieurs ou sévères mais partagent ce rayonnement de paix et de sécurité).

    Dans le cas d’une usurpation, vous pouvez soit demander à l’entité responsable de partir et voir ce qui en découle (voir les protocoles de libération d’âmes) et / ou demander à votre patient d’appeler ses guides, de vérifier leur vibration puis de s’occuper du problème. Le patient vous décrira alors l’interaction entre ses guides et l’entité et le problème devrait trouver résolution rapidement.

    Dans tous les cas, pensez à envoyer de l’amour à tous ces êtres même si la présence d’intrus peut parfois nous agacer ou nous irriter. Tout est amour et ce qui n’en a pas l’air est simplement un appel à l’amour.

    Plus votre posture générale sera aimante et paisible et moins ce genre de situation vous posera de difficultés.

    En souhaitant que cette réponse vous aide dans votre questionnement,

    N’hésitez pas,

    Bonne pratique.

    #15832
    Photo du profil de Sophie Deguelle
    Sophie Deguelle
    Étudiant(e)

    BONJOUR

     merci infiniment pour cette reponse tres complete

    je debute la pratique , et me sens maintenant plus  » armee  »  pour faire face a ce questionnement

    a bientot

    bon week end

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

logo estompé pour certificats 3

Une formation offerte !

Saviez-vous qu'en vous inscrivant gratuitement sur le site, une formation vous est offerte ?

En accès illimité !

les formateurs
J'en profite
Fondamentaux accompagnement gratuite

Théolis Formations : ©2016®